Le site officiel du football européen

Dopchie : la Belgique peut impressionner chez elle

Publié: Lundi, 13 janvier 2014, 16.33HEC
La Belgique n'a pas gagné un match de phase finale de Championnat d’Europe de futsal de l’UEFA depuis 18 ans, mais Alain Dopchie est optimiste.
par Paul Saffer
de Anvers
Dopchie : la Belgique peut impressionner chez elle
Alain Dopchie s'est confié à UEFA.com ©UEFA.com
 

Photos

  • Bebe (Portugal) & Bebe (Spain)
  • Portugal v Spain - UEFA Futsal EURO 2018 Final
  • João Matos (Portugal)
  • Tunha (Portugal)
Publié: Lundi, 13 janvier 2014, 16.33HEC

Dopchie : la Belgique peut impressionner chez elle

La Belgique n'a pas gagné un match de phase finale de Championnat d’Europe de futsal de l’UEFA depuis 18 ans, mais Alain Dopchie est optimiste.

La dernière victoire de la Belgique en Championnat d’Europe de futsal de l’UEFA remonte au match pour la troisième place du tournoi inaugural en 1996, et 18 ans plus tard, les espoirs sont importants.

Toujours battue en 1999, 2003 et 2010, la Belgique espère mettre fin à cette spirale négative devant son public à la Lotta Arena d’Anvers le 28 janvier prochain. Le sélectionneur Alain Dopchie, qui a pris la place après avoir été adjoint en 2010, croit que son équipe a de bonnes chances dans un groupe qui contient également l’Ukraine. Pour lui, la Belgique a beaucoup appris de ses matches amicaux en 2013.

UEFA.com : Que pensez-vous des adversaires de votre groupe ?

Alain Dopchie : Je pense que c’est un bon tirage pour nous. On a la Roumanie et l’Ukraine, deux équipes qu’on connaît bien. La Roumanie, par exemple, on l’a jouée en amical il y a quatre mois. On connaît bien ces équipes, leurs forces, leurs faiblesses. L’Ukraine, c’est à peu près pareil, on s’était rencontré il y a deux ans en éliminatoires. Sur le papier, les équipes qui sont ici sont les meilleures d’Europe, alors que ce soit l’Ukraine ou la Roumanie, ce sont deux bonnes équipes. Alors on va devoir se battre, et jouer le meilleur futsal qu’on peut pour se qualifier.

UEFA.com : Quelle est l’importance du premier match contre la Roumanie ?

Dopchie : Ce qui est bien, c’est qu’on essaie de convaincre les gens que le futsal est un bon sport comme le football. Et notre but avec ce match d’ouverture est de montrer, au moins à l’Europe, que le futsal en Belgique est une réalité. Et je pense que c’est une grosse opportunité.

UEFA.com : Comment évaluez-vous vos prestations en amical cette année ? Vous avez joué contre les meilleures équipes.

Dopchie : J’ai reçu les compliments du coach du Brésil, et de José Venancio López (Espagne) qui m’a dit : "Je vous ai vu jouer il y a deux ou trois ans, et vous avez bien progressé." Je le prends comme un compliment, et je l’accepte, il est champion d’Europe après tout… Je ne pense pas qu’il ait dit ça juste pour me faire plaisir. Je crois qu’il le pense, et c’est sympa de sa part de dire que la Belgique a évolué.

On sait qu’on va devoir le prouver maintenant, et pour moi, le prouver en Belgique. Alors oui, on a joué au Brésil et en Espagne, mais les gens n’étaient pas là-bas pour le voir. Ils ne savent pas si on a bien ou mal joué. Là, nous avons une chance de mettre en pratique ce que nous avons appris, et le montrer à la Belgique.

UEFA.com : Comment comparez-vous cette équipe par rapport à celle qui avait perdu ses deux matches il y a quatre ans en Hongrie ?

Dopchie : On a commencé avec une nouvelle génération lors des deux ou trois premières années depuis que je suis coach. On a donné leur chance aux jeunes. Je pense qu’il reste quatre ou cinq joueurs de l’équipe qui était en Hongrie. Alors je pense qu’on va avoir un bon mélange avec la nouvelle génération qui va avoir la chance de jouer à un bon niveau, et les plus vieux qui seront là pour les aider et les mettre sur les bons rails.

UEFA.com : La Belgique peut-elle rivaliser avec les meilleures équipes ?

Dopchie : Je sais que c’est toujours difficile pour la Belgique car c’est considéré comme un sport amateur ici. Les gens sont disponibles tout le temps, ils travaillent et jouent en équipe nationale. Alors même quand on va au Brésil ou en Espagne, c’est difficile d’avoir une équipe au complet.

Mis à jour le: 17/01/14 16.12HEC

En relation

Profils des entraîneurs
Équipes

http://fr.uefa.com/futsaleuro/news/newsid=2043813.html#dopchie+belgique+peut+impressionner+chez+elle