Les Bleus commencent par un exploit

En tenant le champion en titre espagnol en échec, l'équipe de France a fait une entrée fracassante en phase finale de l'EURO de futsal.

Landry N'Gala face à Paco Sedano
©Sportsfile

Première équipe à marquer trois buts à l'Espagne en phase finale du Championnat d'Europe de futsal de l'UEFA, la France a fait des débuts remarqués au plus haut niveau de la compétition. Une prestation qui est tellement incroyable qu'elle peut laisser des regrets.

Car les tombeurs de la Croatie en barrages n'ont jamais été menés dans ce match. Avec un mental de fer, un Djamel Haroun pétri de baraka dans le but et un petit brin de réussite, elle mena même de deux buts avant de se faire reprendre par le Power Play ibérique.

Azdin Aigoun, simplement heureux
Azdin Aigoun, simplement heureux©Sportsfile

Contre toute attente, les hommes de Pierre Jacky ouvraient le score par Abdessamad Mohamed qui profitait d'une erreur de Tolja pour semer la folie dans la salle de Ljubljana. Les pro espagnols ne tardaient pas à réagir face aux novices tricolores, égalisant après un superbe mouvement collectif.

Mouhoudine tôt

Les Bleus avaient le mérite de bien rester les baskets sur terre et un superbe contre permettait à Samir Alla de redonner l'avantage à la France, avant l'égalisation de Lin d'une frappe contrée par Azdin Aigoun sur une passe de Souheil Mouhoudine.

Le joueur de l'Acces Futsal marquait en total déséquilibre après seulement 13 secondes en seconde période. Les Bleus allaient même compter deux buts d'avance après qu'Ortiz eut dégagé en retourné dans son propre but !

C'est le moment que choisissait l'Espagne pour mettre en route et rapidement Solano égalisait dans une forêt de jambes. Les joueur de Vennacio Lopez continuaient de pousser ensuite et obtenaient le partage des points à moins de deux minutes de la fin par Bebe, qui portait le maillot vert de gardien !

Le Groupe D est donc parti très fort. La France jouera vendredi son deuxième match contre l'Azerbaïdjan.

Haut