UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

La Dream Team de l'EURO de futsal

La compétition s'est achevée hier soir avec la victoire de l'Espagne, et l'équipe d'uefa.com à Porto a sélectionné 12 joueurs qui ont brillé pendant ces neuf jours de compétition.

Les meilleures équipes du continent ont offert un superbe Championnat d'Europe de futsal de l'UEFA. La compétition s'est achevée hier soir avec la victoire de l'Espagne, et l'équipe d'uefa.com à Porto a sélectionné 12 joueurs, dont au moins un de chaque pays représenté, qui ont brillé pendant ces neuf jours de compétition.

Alexander Feller (Italie)
Le gardien titulaire italien Gianfranco Angelini était absent pour raisons personnelles, mais sa doublure a parfaitement tenu son rang, gardant sa cage inviolée à trois reprises, un record pour la compétition. Il a même prouvé qu'il pouvait marquer, en inscrivant le dernier but du tournoi et ramenant le score final à 3-1 pour l'Espagne.

Luis Amado (Espagne)
Bien que Feller ait encaissé moins de buts, Amado a prouvé sa grande classe. Il a sauvé l'Espagne à plusieurs reprises face au Portugal, avant de repousser le tir au but de Joel Queirós. En finale, il a sorti quelques arrêts de grande classe face à l'Italie.

Ricardinho (Portugal)
Ce joueur de 22 ans s'annonce déjà comme un grand talent après son but extraordinaire face à l'Espagne. Les Portugais se sont finalement inclinés, mais Ricardinho devrait être impliqué dans de nombreuses victoires à l'avenir.

Marko Perić (Serbie)
Le rival de Ricardinho pour le titre de meilleur jeune joueur du tournoi devrait également rejoindre un grand club européen. Il a été repéré par Vic Hermans qui reconnaît en lui un véritable talent.

Vladislav Shayakhmetov (Russie)
Les prestations de Shayakhmetov ont été régulières pour la Russie, et ses buts au cours de matches difficiles face à la Serbie et à l'Ukraine ont permis à la Russie de se qualifier pour les demi-finales. C'est lui qui a offert la médaille de bronze à la Russie face au Portugal.

Roman Mareš (République tchèque)
Tournoi désastreux pour la République tchèque, mais l'expérimenté Mareš, aux côtés de son jeune frère Michal, a justifié son retour de retraite internationale puisque les deux frères ont porté leur équipe à bout de bras.

Serhiy Sytin (Ukraine)
L'Ukraine a également été décevante, mais le talentueux Sytin a, à 25 ans, assumé un rôle de leader très important au sein de l'équipe la plus jeune du tournoi.

Cirilo (Russie)
Ce joueur d'origine brésilienne a fait ses débuts dans la compétition face à la Serbie, et il a marqué trois buts extraordinaires. Chaque adversaire a ensuite basé sa tactique autour de Cirilo, ce qui prouve son importance. Il a terminé meilleur buteur de la compétition avec le Serbe Predrag Rajić et l'Espagnol Daniel (5 buts).

Fabiano Assad (Italie)
Les statistiques prouvent qu'il a été le maillon le plus important de la meilleure défense du tournoi, au moins avant la finale. Il sait où se trouve la cage adverse puisqu'il a marqué face à la Russie en demi-finale, un match au cours duquel il a été superbe.

Kike (Espagne)
Avec plus de 100 sélections et désormais trois titres de champion d'Europe, Kike est toujours la star du futsal. Il a su calmer ses coéquipiers à 0-2 face au Portugal. Briller dans une équipe qui compte des joueurs comme Daniel, Javi Rodríguez et Álvaro n'est pas rien.

Florin Matei (Roumanie)
La Roumanie a réalisé le meilleur début d'une équipe novice en Championnat d'Europe de futsal de l'UEFA en battant la République tchèque 8-4. Matei a réalisé un triplé, bien aidé par son capitaine Gabriel Molomfalean. Ces deux joueurs ont marqué 17 buts à eux deux dans la compétitions, éliminatoires compris.

Predrag Rajić (Serbie)
Le très expérimenté Rajić a marqué cinq buts et termine meilleur buteur ex-aequo avec Cirilo et Daniel, malgré l'élimination de son équipe à l'issue de la phase de groupes. Son plus beau but reste l'égalisation à la dernière seconde face à l'Espagne qui a permis à la Serbie de rester dans la course avant la 3e journée.

Joueurs sélectionnés par David Baño, Pavel Gognidze, Nuno Tavares et Paul Saffer