UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

2005, l'année du Futsal

Outre les victoires de Charleroi et de l'Espagne dans les compétitions UEFA, 2005 aura été l'année des succès à plus d'un titre pour le Futsal.

Outre les titres de l'Action 21 Charleroi et de l'Espagne dans les deux compétitions UEFA, l'année 2005 aura été réussie à plus d'un titre pour le Futsal.

Grands pas
En dehors des matches, l'UEFA a continué à progresser pour l'avenir de la discipline, le Futsal ayant intégré la division du football professionnel le 1er janvier. La seconde Conférence de l'UEFA sur le Futsal qui se tiendra en début d'année prochaine a été préparée et un atelier intégrant de nouvelles nations a eu lieu en février et a été couronné de succès. Le tournoi jeunes de l'UEFA est également au programme et des efforts ont été faits pour augmenter de 34 à 40 le nombre de nations pratiquant le Futsal.

Soutien de grands noms
La fin de l'année était également l'occasion d'un stage d'arbitrage pour les 31 officiels internationaux au siège de l'UEFA, à Nyon, soulignant l'attachement à l'excellence dans tous les domaines. La conclusion du programme commercial EUROTOP UEFA permettra au Futsal de grandir encore, puisqu'il inclut le soutien de marques reconnues comme McDonald's, Carlsberg ou JVC pour les Championnats d'Europe de Futsal de l'UEFA 2007 et 2009.

Organisé au Portugal
Malgré des dossiers intéressants des Pays-Bas et de la Bosnie-Herzégovine, c'est à Porto qu'aura lieu l'édition 2007, conformément à la décision prise en avril par le Comité exécutif de l'UEFA. Le Portugal mêlera à merveille la qualité de jeu et l'accueil chaleureux qui étaient de mise à Ostrava en 2005. L'Espagne et la République tchèque, vainqueur et organisateur, auront pris part à un spectacle haletant, au côté de la Russie, l'Italie, l'Ukraine, la Hongrie, le Portugal et les Pays-Bas.

Souvenirs d'Ostrava
L'Espagne participait à la phase finale organisée en février, suivie par 54 000 supporteurs pendant les 16 matches, et confirmait après le Championnat du Monde de Futsal de la FIFA remporté fin 2004. Malgré une défaite 3-1 en phase de groupes contre l'Italie, champion 2003, l'Espagne décrochait une éclatante victoire 5-0 contre l'Ukraine en demi-finale et défiait la Russie dans une dernière épreuve de force.

Final nerveux
Les joueurs de Javier Lozano ouvraient la marque par Andreu à la neuvième minute. Alberto Cogorro doublait la mise juste après la pause, mais Konstantin Douchkevitch provoquait un final excitant. L'Espagne s'imposait 2-1 et Julio avait l'honneur de brandir un nouveau trophée. L'Italien Nando Grana était le meilleur marqueur avec six buts, tandis que l'Ukrainien Serhiy Sytin, le Hongrois Zoltán Balázs et la sensation néerlandaise Zaid El Morabiti étaient également en vue.

La Conférence en vue
Les souvenirs d'Ostrava feront sûrement surface lors de la deuxième Conférence de l'UEFA sur le Futsal qui aura lieu en Espagne du 13 au 15 février 2006. La première était organisée en Italie en novembre 2002 et, une fois encore, les meilleurs spécialistes viendront de toute l'Europe pour discuter de plusieurs sujets afin de faire progresser la discipline, d'un sens commercial ou tactique.

Fierté belge
Cette conférence sera encouragée par les signes transmis par la Coupe UEFA de Futsal 2004/05 et les premiers matches de l'édition 2005/06. Charleroi, après deux courtes défaites, était titré en mai après une excitante victoire contre le MFK Dinamo Moskva (tot. 10-9). C'était la première fois qu'une équipe espagnole n'atteignait pas la finale.

Charleroi qualifié
Charleroi et Moscou sont parmi les huit clubs qualifiés pour le deuxième tour qualificatif de l'édition 2005/06, qui aura lieu à Lisbonne et à Belgrade en février prochain. Le Boomerang Interviú sera favori pour restaurer l'honneur espagnol dans une compétition qui doit subir des modifications destinées à la rendre plus attractive.

Travail en cours
Laurent Morel, responsable de la section Futsal à l'UEFA, déclarait que 2005 était la meilleure cuvée. "Nous avons installé une base vraiment bonne pour la nouvelle ère du Futsal. Nous avons rencontré les pays où le futsal doit être développé et nous travaillerons avec eux. Nous avons un plan stratégique sur quatre ans pour développer la discipline. Cela se passe vraiment bien."