Giroud soulage les Bleus

À mi-parcours du Groupe A des éliminatoires, la France est en tête suite à sa victoire (3-1) au Luxembourg, avec notamment un doublé d'Olivier Giroud.

Watch the best of the action from Luxembourg.

L'attaquant d'Arsenal, en quête de confiance dans son club, est une nouvelle fois allé la trouver avec une équipe nationale à laquelle il a rendu deux beaux services. Les Bleus ont eu du mal à se détacher au Grand-Duché face à une formation qui confirme ses progrès.

Avec deux latéraux monégasques, qui allaient être passeurs décisifs pour Giroud, la France a entamé prudemment cette rencontre, s'en remettant à deux occasions d'Antoine Griezmann dans les 20 premières minutes. La sortie du gardien luxembourgeois Moris (blessé) était rapidement suivie du premier but de la rencontre. Un centre en retrait de Djibril Sidibé trouvait le pied de Giroud.

 

Ceux qui pensaient que les Bleus avaient fait le plus dur en débloquant la situation en étaient pour leurs frais quand Blaise Matuidi bousculait Daniel Da Mota dans la surface. Penalty transformé par Aurélien Joachim.

Dominateurs dans le jeu, les vice-champions d'Europe allaient eux aussi bénéficier d'un coup de pied de réparation quand Da Mota faisait tomber Ousmane Dembélé dans la surface. Griezmann en profitait pour marquer son 15e but en bleu.

La France devait attendre le dernier quart d'heure pour se mettre définitivement à l'abri face à une équipe accrocheuse. Peu après la sortie sur blessure de Sidibé, c'est l'autre Monégasque, Mendy – première sélection – qui plaçait un centre sur la tête du Gunner.

Kylian Mbappé entrait ensuite pour fêter lui aussi sa première sélection et manquait de marquer sur son premier ballon. Prochaine journée : Pays-Bas - Luxembourg, Suède - France (9 juin).

  

RÉACTIONS

©AFP/Getty Images

Didier Deschamps, entraîneur de la France
Ça n'a pas été évident. On a eu du mal à mettre du rythme dans ce match. Il y a eu beaucoup d'arrêts de jeu et de blessures. Mais nous avons fait ce qu'il fallait. Nous aurions pu mettre d'autres buts. L'essentiel, c'était de gagner. Olivier inscrit un doublé. Il marque souvent avec nous (23 buts). Il connaît une période plus difficile avec son club. Il y a eu pas mal de centres dans ce match et il a été efficace. Il a eu beaucoup plus de volume et de percussion que contre la Côte d'Ivoire.

Olivier Giroud, attaquant de la France
On a fait une entame de match assez timide. On connaissait leur générosité. Ils n'ont pas eu des résultats très négatifs ces derniers temps. Chaque fois, ils vendent chèrement leur peau. Nous étions prévenus. C'est bien avoir marqué rapidement. C'est bien aussi d'avoir repris l'avantage. Bravo à cette équipe luxembourgeoise. Elle a joué avec ses valeurs, nous a posé des problèmes.

Entrer dans les 10 meilleurs buteurs de la France, cela fait plaisir. Quoi qu'on dise à mon sujet, je garde ma ligne directrice : le terrain, garder la confiance et travailler avec humilité.

EN IMAGES...

©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images


©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images


Haut