Dix Bleus terminent au sprint

La France a fait la décision à dix au Stade de France (3-2), pour son dernier match de la saison.

Ousmane Dembélé et Kylian Mbappé heureux après le but du premier
Ousmane Dembélé et Kylian Mbappé heureux après le but du premier ©AFP/Getty Images

La France a battu l'Angleterre en amical pour son dernier match de la saison alors quelle était réduite à dix quand les Britanniques ont égalisé, à la 48e minute. Face à un adversaire qui avait peut-être déjà un pied en vacances, les vice-champions d'Europe se sont relevés avec style suite à sa défaite à la dernière minute en Suède.

Kylian Mbappé, quatre occasions franches dans ce match, dont une barre
Kylian Mbappé, quatre occasions franches dans ce match, dont une barre©AFP/Getty Images

Après un "Don't look Back in Anger" unique, repris par la Garde républicaine et le Stade de France, cette rencontre amicale a poursuivi son hommage aux victimes et attentats en Angleterre par un "God Save the Queen" entonné par le public français, comme l'avait fait son homologue anglais il y a 19 mois à Wembley.

L'émotion, énorme, a vite été évacuée par Harry Kane, l'homme en forme des Three Lions, qui donnait l'avantage à son équipe en reprenant un centre de Ryan Bertrand bien décalé par Raheem Sterling d'une passe aveugle. C'était le première occasion anglaise (0-1, 9e)

Il en fallait plusieurs à la France pour que Samuel Umtiti égalise. Le défenseur central du FC Barcelone était monté sur le coup franc de Thomas Lemar et il était le plus prompt pour reprendre une tête d'Olivier Giroud repoussée par Tom Heaton (1-1, 22e).

Alex Oxlade-Chamberlain face à Lucas Digne
Alex Oxlade-Chamberlain face à Lucas Digne©AFP/Getty Images

Avec ses joyaux Kylian Mbappé et Ousmane Dembélé sur les ailes, Didier Deschamps donnait bien des soucis à son homologue Gareth Southgate. En percussion dans la surface, le joueur de Dortmund semait la panique à la 43e minute dans la surface anglaise. Il frappait et Heaton déviait dans la course de Djibril Sidibé, auteur lui aussi de son premier but en bleu.

Mais dès la reprise, Kane doublait sa mise personnelle en transformant un penalty pour une faute de Raphaël Varane – expulsé – sur Dele Alli dans la surface (2-2, 48e). Rattrapés et à dix, les Bleus restaient dominateurs avec des occasions encore pour Mbappé qui frappait la barre ! Peu après, c'était au fond pour Dembélé, finalement récompensé d'une rencontre époustouflante (3-2, 78e). Malgré leur supériorité numérique, les visiteurs au Stade de France ne parvenaient que trop rarement à aller inquiéter Hugo Lloris.

La France termine sa saison sur une note bigarrée de grinta et de virtuosité. Des qualités qui seront aussi bienvenues, le 31 août, pour la reprise des éliminatoires, contre les Pays-Bas. Les Anglais, en tête de leur groupe, se déplaceront à Malte.

DESCHAMPS : "CHAPEAU AUX JOUEURS". – "C'est toujours bien de terminer avec une victoire, surtout après une défaite, même si on avait vécu un scénario catastrophe. On s'est retrouvé à 10, chapeau aux joueurs. C'est une belle équipe anglaise. Avoir réussi à 10 à marquer et avoir plus d'occasions qu'eux, c'est bien. Ça prouve qu'il y a un groupe. J'ai des choix à faire, ça va être difficile, mais c'est bien de terminer là-dessus. Maintenant, je vais avoir un été studieux avant la rentrée aux Pays-Bas"

©AFP/Getty Images
©Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images

EN IMAGES...

TOUS LES BUTS DES BLEUS EN ÉLIMINATOIRES

Suède
Suède
Luxembourg
Luxembourg
Suède (match aller)
Suède (match aller)
Pays-Bas
Pays-Bas
Bulgarie
Bulgarie
Belarus
Belarus
Haut