Giroud puissance trois contre le Paraguay

Olivier Giroud a marqué les trois premiers buts de la France qu s'est offert une promenade, en amical contre le Paraguay à Rennes avant d'aller défier la Suède.

Olivier Giroud fête l'un de ses trois buts
Olivier Giroud fête l'un de ses trois buts ©Getty Images

Trois ans après leur dernière victoire sur le Paraguay à Nice (1-0), les Français ont réussi beaucoup des choses qu'ils ont tentées. Ils se sont surtout donné confiance avant le sommet du Groupe A des éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA à Solna.

Sans Kylian Mbappé, mais avec une pointe Olivier Giroud, pour une équipe qui devrait ressembler à celle qui va jouer le 9 juin en Suède, la France démarrait fort dans un Rohazon Parc plein. Dans les cinq premières minutes, les joueurs de Didier Deschamps frappaient quatre fois au but.

La cinquième était la bonne. Sur un centre de l'ancien Rennais Ousmane Dembélé, Olivier Giroud claquait une belle volée pour ouvrir le score. Antony Silva, le gardien des Guaranis sauvait le 2-0 en se sacrifiant, quelques minutes plus tard, devant Antoine Griezmann.

L'échéance n'était que retardée. Suite à un bon travail de Benjamin Mendy, Dimitri Payet chaloupait dans la surface et son petit centre trouvait la tête plongeante du Giroud qui s'offrait un deuxième doublé en deux matches, après ses deux réalisations contre le Luxembourg.

Devant une défense aux abois, les Bleus ne relâchaient pas l'étreinte avant la demi-heure bien tassée. Mais à la pause, on n'avait pas encore vu les joueurs de Francisco Arce menacer Hugo Lloris.

Au retour des vestiaires, Didier Deschamps faisait entrer Ngolo Kanté, Moussa Sissoko et Thomas Lemar, mais la France continuait de dominer. Olivier Giroud, lui, restait sur le terrain et marquait son troisième but de la soirée. Le troisième en première intention, suite à un contre mené par Lemar et un autre entrant, Lucas Digne, qui adressait le centre décisif.

Moussa Sissoko, profitant d'un excellent travail d'Alexandre Lacazette (4-0 76e), et Antoine Griezmann (5-0; 77e), ajoutaient à la souffrance sud-américaine.

Déclarations

France - Suède, les temps forts de l'aller
France - Suède, les temps forts de l'aller

Olivier Giroud, buteur de la France
C'est toujours un plaisir de marquer quand on est attaquant, qui plus est pour l'équipe de France. On a reçu très bel accueil ce soir. On avait vraiment envie de leur rendre sur le terrain. On a été très efficaces. C'est bien, cela met en confiance pour le match contre la Suède. Un triplé, c'est bien. J'ai eu des superbes services de mes partenaires. Je suis content parce que sa récompense tout un groupe qui vit bien et qui travaille bien ensemble.

Didier Deschamps, entraîneur de la France
C'est une bonne chose. Nos attaquants ont marqué, c'est très bien. Nous nous sommes mis en confiance. Ce ne sera pas la même chose en Suède. L'ensemble du groupe était bien concentré sur ce match et peut préparer au mieux celui qui nous attend. Concernant Olivier, il est dans son registre. C'est notre meilleur buteur et il continue de marquer. Quand il ne marque pas, il fait souvent marquer à côté de lui. Il répond présent. Avec son club, il a eu une saison difficile. Avec nous, il est efficace.

Gagner en Suède, ce serait quelque chose de très bien. Mais il resterait quatre matches derrière. C'est notre adversaire direct. Forcément, faire un très bon résultat là-bas serait encore mieux pour la qualification.

En images

Haut