Barrages, une anthologie

Alors que les barrages de l'UEFA EURO 2016 ont débuté, UEFA.com se souvient de quelques doubles confrontations à sensations.

Le Portugal célèbre sa victoire sur la Bosnie
Le Portugal célèbre sa victoire sur la Bosnie ©Fedja Krvavac

On connaîtra dans quelques jours les quatre derniers qualifiés pour la phase finale de l'UEFA EURO 2016. Il s'agira des vainqueurs des barrages, une épreuve forte en émotions depuis qu'elle a été lancée, en 1995...

Guus Hiddink et Jack Charlton, les deux sélectionneurs
Guus Hiddink et Jack Charlton, les deux sélectionneurs©Getty Images

1995 : Irlande 0-2 Pays-Bas
Sur les bords de la mer d'Irlande, à Liverpool, le premier barrage se joue sur un match et il sourit aux joueurs de Guus Hiddink. Le jeune Patrick Kluivert, 19 ans, marque un doublé. Mais "Clarence Seedorf a été l'homme du match", se souvient John Aldridge, le joueur irlandais. Les Oranje échoueront en quarts de finale, aux tirs au but, contre la France, avec un raté de... Seedorf.

1999 : Slovénie 3-2 Ukraine
Face aux coéquipiers d'Andriy Shevchenko, l'ancienne république yougoslave crée la surprise et se qualifie pour sa première grande phase finale. L'Ukraine termine l'aller à neuf à Ljubljana et s'incline sur des buts de Zlatko Zahovič et Milenko Ačimovič.

Miran Pavlin en action contre l'Ukraine
Miran Pavlin en action contre l'Ukraine©Getty Images

Serhiy Rebrov égalise sur penalty sur l'ensemble des deux matches au retour. Le héros slovène se nomme alors Miran Pavlin, auteur du but de la qualification à 12 minutes de la fin dans le froid de Kyiv. "Nous sommes tous des héros", s'exclame le sélectionneur Srečko Katanec.

2003 : Lettonie 3-2 Turquie
Demi-finaliste de la Coupe du Monde de la FIFA 2002, la Turquie fait figure de favorite dans ce barrage. C'est sans compter sur la passion qui anime les joueurs d'Aleksandrs Starkovs. Leur buteur Māris Verpakovskis leur donne la victoire à l'aller à Riga. Mais la situation s'inverse au retour quand Hakan Şükür porte la marqué à 2-0 à la 64e minute.

Joie lettone à Istanbul
Joie lettone à Istanbul©Getty Images

Le coup franc de Juris Laizāns va tout changer en passant dans une forêt de joueurs, puis Verpakovskis est là pour profiter d'un long dégagement d'Aleksandrs Koļinko, son gardien, pour entériner la qualification. Aleksandrs Starkovs déclarera : "C'est le plus grand exploit du football letton".

Cristiano Ronaldo, auteur d'un doublé au retour
Cristiano Ronaldo, auteur d'un doublé au retour©Getty Images

2011 : Portugal 6-2 Bosnie
Après un nul 0-0 à Zenica à l'aller dominé par les Bosniens, l'équipe de Safet Sušić s'écroule au retour devant les doublés de Cristiano Ronaldo et Hélder Portiga. Cette équipe du Portugal ira jusqu'en demi-finale en Ukraine et en Pologne. "C'est une victoire très particulière dont le mérite revient à tous", affirme Nani, qui était aussi l'un des buteurs. "Le peuple portugais le méritait."

Haut