Sélectionneurs, les indéboulonnables

UEFA.com met à l'honneur ces sélectionneurs qui, à l'instar de l'Allemand Joachim Löw, qui vient de prolonger, ont exercé les plus longs mandats avec leur pays.

©Getty Images

19: Vittorio Pozzo (Italie, 1929-48)
Pozzo (décédé en 1968) a guidé l'équipe italienne championne du monde lors des Coupes du monde de la FIFA 1934 et 1938. Fin tacticien et pionnier, il est le premier à instaurer les mises au vert avant les matches. "J'ai besoin de joueurs sur qui je peux compter, pour travailler avec des joueurs préparés physiquement et mentalement," expliquait-il.

18: Hugo Meisl (Autriche, 1919-37)
Personnalité à part du football autrichien, Meisl était l'architecte de la "Wunderteam" du début des années 30. Visionnaire, il était aussi un administrateur sportif compétent puisqu'il a travaillé comme secrétaire général de l'Association de football autrichienne (ÖFB) et délégué de la FIFA avant sa mort en 1937.

16: Paul Philipp (Luxembourg, 1985-2001)
Titulaire de 54 sélections nationales, l'ancien des FC Avenir Beggen, Standard de Liège et R. Charleroi SC est passé du terrain au banc d'entraîneur en prenant la direction de l'équipe nationale luxembourgeoise à 35 ans seulement. Il compte à son actif une bonne campagne de qualification lors de l'EURO '96 (trois victoires). Il reste au service du sport national en tant que responsable de la Fédération luxembourgeoise de football (FLF) et fait du développement des jeunes sa priorité.

Walter Winterbottom
Walter Winterbottom©Getty Images

15: Morten Olsen (Danemark, 2000-aujourd’hui)
Avec plus de 100 sélections au poste de milieu de terrain, Olsen était le capitaine de son équipe lors de deux Championnats d'Europe de l'UEFA et a ensuite guidé son pays depuis le banc lors de deux EURO et deux Coupes du monde (jusqu'aux quarts de finale de l'UEFA EURO 2004). L'ancien capitaine du Danemark Lars Jacobsen a dit de lui: "Morten est sans doute l'entraîneur le plus lucide qui m'ait dirigé, celui qui faisait le plus attention aux détails avant d'aborder chaque rencontre."

15: Giampaolo Mazza (Saint-Marin, 1998-2013)
Saint-Marin n'a remporté qu'un seul point en compétition sous l'ère Mazza, grâce à un partage 1-1 contre la Lettonie dans les qualifications pour la Coupe du monde 2002. Cela n'aura toutefois pas permis aux hommes de Mazza de se qualifier. Néanmoins, à son départ, Mazza a laissé derrière lui une équipe bien plus forte que celle qu'il avait prise en main.

15: Bob Glendinning (Pays-Bas, 1925-40)
Ancien joueur de Barnsley FC, l'Anglais a joué un rôle essentiel dans le développement des Oranje à une époque où le sélectionneur ne choisissait pas lui-même ses joueurs, qui étaient d'ailleurs tous des amateurs. Grâce à son travail, Glendinning menait ses hommes aux Coupes du monde 1934 et 1938. Il est décédé en 1940 à l'âge de 52 ans, après avoir quitté les Pays-Bas alors qu'éclatait la Deuxième guerre mondiale.

14: Helmut Schön (Allemagne de l'Ouest, 1964-78)
Schön, qui est décédé en 1996, a mené l'Allemagne de l'Ouest au sommet lors du Championnat d'Europe de l'UEFA en 1972 et de la Coupe de monde en 1974. Il reste à ce jour le sélectionneur le plus titré de son pays. Ancien international, il était convaincu que la clé du succès consistait à laisser les grands joueurs s'exprimer.

14: Sepp Herberger (Allemagne de l'Ouest, 1950-64)
L'homme derrière le "Miracle de Berne", ou la victoire de l'Allemagne de l'Ouest contre la Hongrie (3-2) lors de la finale de la Coupe du monde 1954, Herberger a dirigé l'équipe nationale avant et après la guerre, devenant le premier sélectionneur de l'Allemagne d'après-guerre. Pointilleux et travailleur, il ne laissait rien au hasard. Il est décédé en 1977.

Billy Bingham
Billy Bingham©Getty Images

13: Guy Thys (Belgique, 1976-89)
Ancien attaquant des Beerschot AC et R. Standard de Liège, Thys a fait de la Belgique un adversaire à craindre dans les années 80, la menant en finale du Championnat d'Europe de l'UEFA 1980 et manquant de justesse la finale de la Coupe du monde 1986 (battue par l'Argentine en demi-finale). "Maradona a fait la différence à lui tout seul", avait-il déclaré alors. Il avait repris l'équipe pour un deuxième mandat entre 1990 et 1991. Il est décédé en 2003.

Autres sélectionneurs qui exercé un mandat de plus de dix ans avec une nation d'Europe.
12 : Olavi Laaksonen (Finlande, 1962-74)
11 : Sepp Piontek (Danemark, 1979-1990)
11 : Alf Ramsay (Angleterre, 1963-74)
11 : Georg Buschner (RDA, 1970-81)
11 : Enzo Bearzot (Italie, 1975-86)
11 : Peter Doherty (Irlande du Nord, 1951-62)
11 : José María Matos (Espagne, 1922-33)
10 : David Rodrigo (Andorre, 1999-2009)
10 : Joachim Löw (Allemagne, 2006-)

Au 31/10/2016

Haut