L'Angleterre fière d'être au centre de l'Europe

Le sélectionneur anglais Roy Hodgson et le président de la FA Greg Dyke se réjouissent de la nomination de Londres pour 2020.

L'UEFA EURO 2020 ne sera pas seulement un "EURO pour l'Europe" mais également une occasion pour le football de retourner dans son pays d'origine suite à la nomination aujourd'hui à Genève de l'Angleterre pour les demi-finales et finale du Championnat d'Europe de l'UEFA dans six ans.

L'Association anglaise de football (FA) organisera les deux dernières étapes du tournoi à 24 équipes réparti sur 13 villes européennes, et le sélectionneur de l'équipe nationale Roy Hodgson a promis "une incroyable passion" ainsi qu'un "stade merveilleux", celui de Wembley, désigné pour accueillir les demi-finales et la finale.

Cette décision du Comité exécutif de l'UEFA offre à l'Angleterre un troisième tournoi international majeur après la Coupe du Monde de la FIFA 1966 et l' EURO '96. Le président de la FA, Greg Dyke, a déjà hâte de voir son pays occuper le centre du paysage footballistique mondial. "Nous ne l'avons pas été depuis plus de 20 ans, et Wembley est un stade merveilleux", déclarait-il. "De plus, le tournoi semble prendre plus d'importance après chaque édition. Nous sommes très heureux d'organiser les demi-finales et la finale – espérons que nous serons également présents sur la pelouse."

Hodgson est lui aussi impatient d'y être, comme il l'expliquait à UEFA.com : "Ce que l'on peut promettre, c'est une passion incroyable venant des supporters. L'Angleterre est un pays de football – je le savais déjà avant de devenir sélectionneur national, et j'ai pu encore plus m'en rendre compte au cours des deux dernières années."

Wembley, inauguré dans sa configuration actuelle en 2007, sera la théâtre parfait pour les trois rencontres les plus importantes de l'EURO selon Hodgson : "C'est un stade merveilleux – il sera plein peu importe les équipes présentes. Ça ne dépendra pas de l'Angleterre, les gens viendront simplement pour regarder un match de football."

Pour Greg Dyke, le "nouveau" Wembley a également bénéficié de l'organisation des finales 2011 et 2013 de l'UEFA Champions League. "Nous avons construit un stade très grand, très beau, mais également très cher. Et nous voulons organiser de grandes rencontres ici. C'est pour cela que nous avons pris cette candidature très au sérieux."

Londres a également démontré sa capacité à accueillir un grand évènement sportif à l'occasion des Jeux Olympiques 2012. "C'est captivant. . Comme vous avez pu le constater lors des Jeux olympiques, les Londoniens savent se mobiliser pour ces grands événements", poursuivait Dyke. "Nous sommes extrêmement fiers, merci à l'UEFA de nous faire ce cadeau."

Haut