Wembley, choix logique pour la finale 2020

Michel Platini et Greg Dyke sont convaincus que Londres et Wembley offriront à l'UEFA EURO 2020 une phase finale inoubliable.

©Getty Images

Le président de l'UEFA Michel Platini et celui de l'English Football Association (FA) Greg Dyke sont convaincus que Londres – place forte du football européen dotée d'une riche histoire – proposera une phase finale inoubliable pour l'UEFA EURO 2020.

Le Comité exécutif de l'UEFA a choisi à l'unanimité la capitale britannique comme hôte de trois matches de groupes, d'un huitième de finale, des demi-finales et de la finale de la compétition majeure des sélections européennes dans six ans. Le stade de Wembley est considéré comme une enceinte parfaite dans l'optique de cet "EURO pour l'Europe", qui va se dérouler dans 12 villes du continent.

"(L'UEFA EURO 2020) est une idée que j'ai développée il y a plusieurs années", a rappelé Michel Platini aux médias, à Genève. "Je tenais absolument à ce que la dernière semaine soit consacrée aux sélections nationales. Je voulais aussi que l'épreuve se déroule à travers toute l'Europe et vous pouvez voir aujourd'hui qu'elle va s'étendre de l'est jusqu'à l'ouest."

"On va avoir droit à une semaine du football dans une grande capitale, Londres. Je connais le sens festif et chaleureux des Anglais. J'espère que Londres sera à la hauteur pour que tous les amoureux du football passent une semaine magique là-bas et assistent à des matches exceptionnels dans un très joli stade – [Wembley] est une enceinte fabuleuse. On connaît bien ce stade pour y avoir organisé récemment deux finales d'UEFA Champions League (en 2011 et 2013)."

"Nous sommes évidemment ravis ; j'aimerais remercier le gouvernement et le maire de Londres, qui nous ont aidés à monter le dossier", a ajouté Greg Dyke. "Wembley est un stade mythique, qui nous rappelle l'EURO 96 (en Angleterre) et qui a été totalement rénové depuis."

"Je tiens à féliciter l'UEFA", a-t-il poursuivi. "Regardez les noms des grandes villes européennes retenues ! On ne peut que se dire : quelle belle idée [que cet UEFA EURO 2020]."

Le choix du stade de Wembley a fait l'unanimité après le retrait de Munich, juste avant le vote. Michel Platini a justifié le choix des 12 villes sélectionnées. "Nous avons désormais le temps de tout mettre en place pour permettre aux fans de prendre part à cette grande aventure", déclarait-il. "Vous avez ici des villes possédant des aéroports internationaux majeurs. Le vote n'était pas basé sur l'équipe nationale ou la beauté du pays – les critères concernaient les aéroports, les transports et l'hébergement."

"Si vous prenez les quarts de finale, deux sont à l'est et deux sont à l'ouest", ajoutait-il. "Je pense que les membres du Comité exécutif ont essayé de trouver le juste milieu : le [sud] avec Rome et Bilbao, alors qu'au nord nous avons Copenhague et Saint-Pétersbourg."

"La carte de l'Europe (pour 2020) a fière allure", a ajouté le secrétaire général de l'UEFA Gianni Infantino. "Il sera facile de découper les groupes de manière à atteindre notre objectif, qui consiste à réduire au maximum les distances pour que les supporters puissent se déplacer."

Haut