Décisions sur l'EURO 2020 et la Super Coupe

Le Comité exécutif de l'UEFA a approuvé le calendrier de candidature à l'UEFA EURO 2020, a donné la Super Coupe de l'UEFA à Cardiff en 2014 et Tbilissi en 2015.

Le Comité exécutif de l'UEFA s'est réuni à Kyiv
Le Comité exécutif de l'UEFA s'est réuni à Kyiv ©UEFA.com

Aujourd'hui, le Comité exécutif de l'UEFA a approuvé le calendrier de candidature pour les associations souhaitant organiser l'UEFA EURO 2020. Les discussions entre l'UEFA et l'ensemble des associations nationales s'achèveront par la publication du règlement de candidature détaillé, en décembre 2012. À compter de cette date, les associations intéressées par l'organisation du tournoi devront préparer leur dossier de candidature afin de pouvoir le soumettre à l'UEFA dans le délai prévu, à savoir septembre 2013. Les candidatures soumises seront ensuite évaluées, et l'organisateur/les organisateurs de l'UEFA EURO 2020 sera/seront annoncé(s) en mai 2014.

L'UEFA EURO 2020 marquera le soixantième anniversaire du Championnat d'Europe de football, dont la première édition s'est disputée en 1960. Par conséquent, le Comité exécutif de l'UEFA a également discuté du format d'organisation du tournoi final 2020, pour lequel un, deux ou plus de deux pays organisateurs, ou plusieurs villes hôtes, peuvent être envisagés en fonction du concept précis proposé.

Le Comité exécutif a également approuvé un nouveau modèle de distribution des recettes aux clubs pour le cycle des compétitions interclubs de l'UEFA 2012-15. La répartition globale entre les clubs et l'UEFA restera la même, tout comme la division entre les "montants fixes" et les "parts de marché". Néanmoins, afin d'accroître la solidarité entre les clubs, une contribution de 40 M€ provenant des recettes de l'UEFA Champions League sera versée aux clubs disputant l'UEFA Europa League afin de réduire l'écart de revenus entre les deux compétitions. Ce montant proviendra des clubs de l'UEFA Champions League (à hauteur de 31,5 M€ environ) et de l'UEFA (environ 8,5 M€). Les recettes des deux compétitions interclubs devraient s'accroître lors du cycle 2012-15 : des hausses de 22 % pour l'UEFA Champions League (recettes annuelles estimées: 1,34 MM€) et de 12 % pour l'UEFA Europa League (recettes annuelles estimées : 225 M€) sont prévues.

Par ailleurs, les organisateurs de la Super Coupe de l'UEFA en 2014 et 2015 ont été désignés. En 2014, la Super Coupe de l'UEFA se déroulera au Cardiff City Stadium, au Pays de Galles, et en 2015, le match se jouera au stade Mikheil Meskhi, à Tbilissi, en Géorgie. Le Comité exécutif de l'UEFA a également convenu d'une nouvelle date pour cette compétition. A compter de 2014, elle se déroulera à la mi-août, sous réserve de la ratification du nouveau calendrier international des matches de la FIFA (à partir de 2014). Le site de la Super Coupe de l'UEFA 2013, qui se déroulera le 30 août, a déjà été annoncé ; il s'agira de l'Eden Stadium, à Prague.

En outre, le Comité exécutif de l'UEFA a accepté de tester, sur une période d'essai de deux ans, une nouvelle compétition interclubs junior de l'UEFA pour les moins de 19 ans. Cette compétition sera lancée en 2013/14 et sera réservée aux équipes juniors des 32 clubs participant à la phase de groupe de l'UEFA Champions League. Les équipes disputeront une phase de groupes avec la même composition des groupes et selon le même calendrier que ceux de l'UEFA Champions League. La phase à élimination directe sera jouée sous forme de matches uniques, soit un maximum de dix matches, les demi-finales et la finale étant organisées sur terrain neutre.

Le Comité exécutif de l'UEFA a également été informé de la performance des arbitres assistants supplémentaires par le responsable en chef de l'arbitrage, Pierluigi Collina. Evaluée sur plus de 1000 matches, dont 290 matches de l'UEFA Champions League, 615 matches de l'UEFA Europa League et 30 matches de l'UEFA EURO 2012, et à l'exception d'une erreur lors de cette dernière compétition, l'expérience avec les arbitres assistants supplémentaires se révèle extrêmement positive. Le Comité exécutif de l'UEFA soutient à l'unanimité l'utilisation des cinq officiels. Il a en outre demandé qu'un débat approfondi sur l'utilisation de la technologie dans le football ait lieu avant qu’une décision soit prise à ce sujet. La FIFA et l'International Football Association Board (IFAB) devraient se prononcer concernant la technologie sur la ligne de but et l'utilisation d'arbitres assistants supplémentaires le 5 juillet.

Haut