UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Deschamps veut ''maîtriser" le jeu

Engagé pour deux ans avec deux autres années en option, Didier Deschamps a exposé quelques-uns des principes qui seront mis en place sous son mandat.

Didier Deschamps a signé pour deux ans
Didier Deschamps a signé pour deux ans ©AFP/Getty Images

Engagé pour deux ans en tant que sélectionneur de l'équipe de France avec deux autres années en option, Didier Deschamps a souhaité que la France "maîtrise le jeu" lors des éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA qui débutent en septembre.

Le capitaine légendaire des Bleus de la génération 1998-2000 a rappelé "la gagne" qui le caractérise lorsqu'il a fait pour la première fois face à la presse, lundi après-midi, au siège de la Fédération française, à Paris. "Je souhaite que l'équipe de France maîtrise le jeu", a-t-il déclaré. "Dans mon esprit, il n'y a pas à séparer les versants offensif et défensif, c'est un tout".

Deschamps, jeune entraîneur qui a gagné dans tous les clubs où il est passé, s'est fixé pour objectif de qualifier son équipe nationale pour la phase finale au Brésil, dans deux ans. "Ce sera la mission n°1", a-t-il déclaré tandis que le président de la FFF, Noël le Graët, en a fait un préalable "contractuel" à la prolongation du contrat de l'ancien capitaine et entraîneur de l'OM qui pourrait être aussi celui qui mènera la France à l'UEFA EURO 2016 à domicile.

Pour participer à sa sixième phase finale mondiale de rang, l'équipe de Deschamps devra s'extraire du Groupe I, qui compte notamment l'Espagne. "C'est la meilleure équipe au monde sur les six dernières années", assure Deschamps. "Sportivement, il serait logique qu'elle termine devant nous mais nous pouvons encore nous qualifier en passant pas les barrages."

Après deux phases finales où les joueurs de l'équipe de France ont dû faire face aux critiques pour leur comportement hors du terrain, Deschamps a tenu à rappeler quelques principes de vie. "Jouer pour l'équipe de France, c'est magnifique, c'est un privilège", a-t-il insisté, "mais cela comporte aussi des devoirs."