UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

"Qualification méritée" pour les Grecs

Les réactions de Fernando Santos, Giorgos Karagounis et Vlad Chiricheş suite à la qualification de la Grèce aux dépens de la Roumanie en barrages.

Giorgios Karagounis (N° 10) et les Grecs savourent leur qualification
Giorgios Karagounis (N° 10) et les Grecs savourent leur qualification ©AFP/Getty Images

Les réactions de Fernando Santos, Giorgos Karagounis et Vlad Chiricheş suite au nul 1-1 de Bucarest, synonyme de qualification pour la Grèce aux dépens de la Roumanie en barrages de la Coupe du Monde de la FIFA 2014.

Fernando Santos, sélectionneur de la Grèce
Ma première réaction a été de remercier Dieu, de dédier cette qualification au peuple grec et d'appeler ma mère, qui n'a jamais douté de notre réussite. En 22 rencontres éliminatoires entre l'UEFA EURO 2012 et la Coupe du Monde 2014, nous n'avons essuyé qu'une seule défaite et concédé trois nuls. Ce sont les stats d'une grande équipe et je félicite mes joueurs. Notre qualification est amplement méritée.

En première période, on savait que les Roumains essaieraient de vite marquer, mais on a su résister à la pression et on a pris les devants dès qu'on en a eu l'occasion. Nos adversaires se sont rués à l'attaque après la pause et ils ont égalisé, mais on a contenu leurs assauts assez facilement.

Giorgos Karagounis, milieu de la Grèce
On a encore vécu un grand moment avec cette qualification méritée. On attendait ça depuis deux ans et nos efforts ont été récompensés. J'ai connu toutes les équipes nationales depuis l'âge de 14 ans, participé à trois EURO et je m'apprête à disputer ma deuxième Coupe du Monde. Si on avait été éliminés, ç'aurait été mon dernier match international. Je ressens des émotions indescriptibles. On dédie cette qualification au peuple grec et à nos familles.

Victor Piţurcă, sélectionneur de la Roumanie
Je tiens d'abord à féliciter les Grecs pour leur qualification méritée. On a perdu ces barrages à Athènes et encaissé des buts évitables lors des deux matches. Difficile dans ces conditions d'inverser la tendance. On a pourtant réussi une belle entame en mettant la pression et en conservant le ballon, mais on ne s'est pas procuré d'occasions et on a pris ce but.

C'est dommage. On a vécu une très belle expérience mais on n'a pas su repousser nos limites. Je suis surtout déçu pour nos merveilleux supporters. Je suis le seul à blâmer.

Vlad Chiricheş, défenseur de la Roumanie
Les Grecs étaient tout simplement meilleurs que nous et méritent leur qualification, il faut l'admettre. Peu importe qu'on ait perdu à Athènes ou ici, la Grèce était au-dessus. Malgré l'élimination, on peut être fiers de tous ceux qui ont pris part à cette campagne éliminatoire.

J'ignore si une telle opportunité se représentera de si tôt. On a bien commencé, on a attaqué et contrôlé le jeu, on les a acculés dans leur moitié de terrain. Mais il est vrai qu'on n'a pas réussi à approcher de leur cage. C'est vraiment dommage...