Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

EURO 2016, le meilleur des barrages

L'Ukraine qui brise une malédiction, la Suède remercie sur son fils prodigue, Gábor Király remet le pantalon de jogging à la mode.

Gábor Király célèbre la qualification de la HOngrie
Gábor Király célèbre la qualification de la HOngrie ©AFP/Getty Images

Joueur : Gábor Király (Hongrie)
Il aura 40 ans le 1er avril et Király, le gardien de la Hongrie, sera l'une des attractions du tournoi en France, avec son survêtement porte-bonheur venu tout droit des années 1990 et le dégagement qu'il emprunte aux année 1950, l'homme aux 100 sélections est l'un des symboles de la Hongrie, qui accès à une grande phase finale depuis 30 ans.

Équipe : notre sélection des barrages : Király (HUN) ; Shevchuk (UKR), Cesar (SVN), Keogh (IRL), Fedetskiy (UKR) ; Yarmolenko (UKR), McCarthy (IRL), Forsberg (SWE), Seleznyov (UKR); Walters (IRL), Ibrahimović (SWE).

But : Zlatan Ibrahimović (Suède)
À 34 ans, l'attaquant du PSG a été l'artisan de la qualification de la Suède dans la double confrontation la plus attendue de ces barrages, contre le Danemark. Il a notamment inscrit au retour un superbe coup franc. "Un moment fantastique", décrit son sélectionneur Erik Hamrén. "Il est comme un membre de ma famille. Je l'aime."

Le chiffre : 6
Après cinq échecs en barrages, dont le premier contre la Slovénie, en 2000, l'Ukraine a retrouvé cet adversaire pour briser la malédiction. Après une victoire 2-0 à Lviv, les joueurs de Mykhailo Fomenko ont assuré le nul 1-0 au retour.

La phrase : "Nous n'avons pas mérité quoi que ce soit au vu de nos performances. Qui sait si on aura un jour à nouveau la chance de nous qualifier pour l'EURO ?"
Edin Džeko ne cache pas sa déception après l'élimination de la Bosnie-Herzégovine face à la République d'Irlande, lundi.

Photo : Dick Redmond, le magasinier de l'Irlande, avait sorti son costume de super héros pour célébrer la qualification...

©Sportsfile
Haut