Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

L'Angleterre finit par un nul

Costa Rica 0-0 Angleterre
Les hommes de Roy Hodgson terminent par un match nul et vierge à Belo Horizonte.

L'Angleterre a conclu sa campagne dans le Groupe D de la Coupe du Monde de la FIFA par un match nul et vierge contre le Costa Rica à l'Estadio Mineirão, un résultat permettant à l'équipe américaine de se qualifier pour les 8es de finale en tant que vainqueur de groupe.

Déjà éliminée après des défaites face à l'Italie et à l'Uruguay, l'Angleterre se montrait dangereuse en première mi-temps à l'image du virevoltant Daniel Sturridge, même si Celso Borges se procurait la meilleure occasion sur coup franc pour le Costa Rica, déjà qualifié après deux victoires en autant de sorties. Les hommes de Roy Hodgson continuaient de dominer les débats après la pause, mais ils devaient finalement se contenter d'un résultat nul.

L'Angleterre tenait le ballon en début de rencontre, mais Sturridge ne trouvait pas le cadre des 30 mètres. De l'autre côté, le Costa Rica passait près d'ouvrir le score suite à un coup franc de Borges, bien dévié par Ben Foster dans les buts anglais.

Dix minutes avant la pause, Sturridge se montrait à nouveau menaçant, mais son coup de tête ne trouvait pas le cadre suite à un corner de Ross Barkley venant de la gauche.

L'attaquant du Liverpool FC repartait de plus belle au retour des vestiaires, mais il n'enroulait pas assez son ballon suite à un bon une-deux avec Jack Wilshere.

Malgré les entrées de Steven Gerrard et Wayne Rooney au cours des 20 dernières minutes, l'Angleterre ne parvenait pas à trouver la faille, signant ainsi son premier Mondial sans la moindre victoire depuis l'édition 1958.

Haut