Pour Zlatan "ce sera magique"

"Ce sera magique, vraiment magique", déclarait Ibrahimović après la qualification de la Suède pour l'UEFA EURO 2016.

Pour Zlatan "ce sera magique"
©UEFA.com

"Que peut-on dire ?" déclarait le sélectionneur de la Suède, Erik Hamrén, après le doublé de Zlatan lors du match de barrage retour face au Danemark qui a envoyé la Suède à l'UEFA EURO 2016. "C'est comme un membre de ma famille, et je l'aime."

De nombreux supporters de la Suède et du Paris Saint-Germain partageront le plaisir du sélectionneur suédois de voir Ibrahimović participer à la phase finale du tournoi au mois de juin en France. L'attaquant de 34 ans se dit lui aussi très impatient. "Ce sera magique, vraiment magique. Cela signifie tout pour moi. Je joue en France et je viendrai jouer pour mon pays lors du Championnat européen."

Bien conscient d'arriver au terme de sa carrière de joueur, Ibrahimović sera tout particulièrement motivé à tout donner à l'UEFA EURO 2016. "Ce sera sans doute mon dernier tournoi en équipe nationale", ajoutait-il, en faisant remarquer que son âge avancé avait donné une autre signification à la qualification. "Pour un joueur plus âgé, c'est une bonne sensation."

L'attaquant a inscrit trois buts en barrages et huit pendant la phase de qualification, soit 11 buts sur l'ensemble des éliminatoires, ce qui représente bien plus de la moitié de l'ensemble des buts inscrits par son équipe (19 buts). Avant les matches de barrage, on a beaucoup parlé du fait que Zlatan n'avait jamais marqué contre le Denmark, et ce dernier était très heureux d'avoir fait taire ses détracteurs.

Moments forts: Suède 2-1 Danemark
Moments forts: Suède 2-1 Danemark

"Je suis très heureux, car avant les deux matches, les gens ont dit que nous étions incapables de battre le Danemark et tout ce genre de propos, mais nous l'avons fait", indiquait-il. "Nous sommes très contents, satisfaits. Nous avons fait deux matches fantastiques. Les Danois ont bien possédé la balle, mais nous avons été plus efficaces."

Néanmoins, Ibrahimović s'attend à devoir relever de plus gros défis à l'UEFA EURO 2016, puisque la Suède jouera deux matches contre des équipes mieux classées en phase de groupes, après avoir été placée dans le chapeau 3 pour le tirage au sort du 12 décembre. "Ce sera difficile", admettait-il. "Il y aura de grandes nations. Tout peut arriver dans ce genre de tournoi."

 

Haut