L'Ukraine pas encore qualifiée

"Nous irons à l'EURO", affirmait Yevhen Konoplyanka après la victoire 2-0 contre la Slovénie. Mais l'Ukraine reste prudente.

Andriy Yarmolenko est confiant
©Getty Images

Après la victoire de l'Ukraine, 2-0, contre la Slovénie, en barrages aller de l'UEFA EURO 2016, les réactions étaient plutôt mesurées. Yevhen Konoplyanka s'est permis d'affirmer : "Nous irons à l'EURO", mais ses coéquipiers, eux, ne s'y sont pas risqués.

Et il y a des raisons : en novembre 2013, alors qu'ils avaient remporté le match aller 2-0 à domicile, contre la France, les Ukrainiens semblaient bien partis pour se qualifier pour la Coupe du Monde de la FIFA 2014. Mais une défaite 3-0 au Stade de France en a décidé autrement et l'Ukraine manquait de se qualifier pour une grande compétition pour la cinquième fois de rang.

Temps forts : regardez les buts de l'Ukraine
Temps forts : regardez les buts de l'Ukraine

"Je pense que nous avions pêché par manque d'expérience", déclare Fomenko. "Il y avait aussi le fait de ne pas pouvoir faire tourner la moitié de notre effectif (pour le match retour, comme l'avait fait la France). Nous avons retenu la leçon."

La France était peut-être plus coriace que la Slovénie, mais les Ukrainiens sont en droit d'y voir quelques similitudes. "Tout le monde sait qu'on ne peut pas se relâcher. Il y a un match retour, rien n'est joué. Il faudra être organisés en défense et se montrer réalistes devant. Si on marque un but, la Slovénie devra en mettre quatre."

Quant au sélectionneur, il ajoute, tout sourire : "Tout se déroule comme prévu. Je vous avais dit que nous remporterions le match aller. J'avais vu juste. Nous allons éliminer la Slovénie et nous qualifier." Les supporters ukrainiens ne demandent que cela.

Haut