Le Danemark dominé puis relancé

Suède 2-1 Danemark
Le précieux but à l'extérieur de Nicolai Jørgensen offre le droit de rêver aux Danois.

Highlights: Sweden 2-1 Denmark

La Suède a mis un terme à une série de cinq matches sans victoire face au Danemark, s'offrant un succès 2-1 à aller défendre à Copenhague mardi en barrage retour de l'UEFA EURO 2016.

L’entame de match était danoise avec une possession en faveur des hommes de Morten Olsen mais la Suède se procurait les meilleures occasions à partir du quart d’heure de jeu. Sur un superbe appel d'Oscar Lewicki côté droit, ce dernier centrait en retrait pour Marcus Berg qui butait sur Kasper Schmeichel, le gardien danois. À la demi-heure de jeu, Zlatan Ibrahimović trouvait Marcus Berg par-dessus la défense dans la surface et l'attaquant du Pana manquait le cadre alors que le Parisien sollicitait le une-deux dans l'axe.

Sur un superbe mouvement suédois à cinq minutes de la pause, Oscar Lewicki trouvait Zlatan l'entrée de la surface. L'attaquant du PSG se retournait et décochait une frappe croisée du gauche qui passait au ras du montant de Schmeichel. Le Danemark réagissait et Christian Eriksen trouvait Nicklas Bendtner dans la surface mais l'ancien attaquant d'Arsenal manquait son plat du pied.

Dans la foulée à la 45e minute, Mikael Lustig débordait côté droit et son centre en retrait était repris victorieusement par Emil Forsberg qui trouvait le petit filet opposé du but danois et signait son premier but en sélection ! Au bout du temps additionnel, le portier danois s'étendait pour détourner du poing un coup franc puissant de Zlatan qui prenait le chemin de la lucarne.

©AFP/Getty Images

Les Suédois débutaient la seconde période comme ils avaient terminé la première et obtenaient un penalty pour une faute de Thomas Kahlenberg sur Forsberg. Kasper Schmeichel s'étendait du bon côté sur sa droite mais Zlatan signait le but du 2-0 en force, se replaçant à la deuxième place du classement des buteurs des éliminatoires avec neuf réalisations, à égalité avec l'Allemand Thomas Müller, derrière l'inamovible Robert Lewandowski (13 buts).

Alors que les hommes d’Erik Hamrén semblaient partis pour conserver leur cage inviolée, Nicolai Jørgensen taclait le ballon dans le but au second poteau pour marquer son premier but en sélection après un corner dévié de la tête par Yussuf Poulsen.

Erik Hamrén, Suède, sélectionneur
Je suis ravi de cette victoire. Cela fait du bien de s'imposer après une période où nous n'avons pas eu de bons résultats. Ceci dit, il y a de la déception venant du fait que nous ayons concédé un but. Nous étions fatigués dans la seconde période et le Danemark a bien profité de ces remplacements.

La perte de Mikael Antonsson dans la première période nous a posé des problèmes. On a dû changer notre manière de jouer et nous n'avons pas pu faire entrer de sang neuf dans les 15 dernières minutes. Nous avons joué sous haute pression, mes joueurs ont beaucoup couru après ce premier emplacement. Cela s'est ressenti en fin de match.

©AFP/Getty Images
Haut