L'Ukraine fait le break

Ukraine 2-0 Slovénie
Andriy Yarmolenko et Yevhen Seleznyov ont concrétisé la domination de l'Ukraine à Lviv.

Highlights: Watch Ukraine goals

Quatorzième match sans défaite à l'Arena Lviv pour l'Ukraine qui a pressé d'entrée le bloc slovène, lequel a fini par se fissurer sur une action de classe d'Andriy Yarmolenko qui effaçait trois défenseurs d'un seul crochet avant de croiser sa frappe à ras de terre pour ouvrir le score. La Slovénie répondait timidement avec deux actions de Josip Iličić et Milivoje Novakovič tandis que de Denys Garmash aurait pu aggraver le score.

Dans la seconde période, la Slovénie cherchait à marquer le fameux but à l'extérieur, mais elle ne faisait que s'exposer au jeu rapide de l'Ukraine. Artem Fedetskiy déboulait sur la droite et centrait à ras de terre pour Seleznyov, à la limite du hors-jeu, qui marquait le deuxième but du bout du pied.

La pression continuait de peser sur les joueurs slovènes, privés du Stéphanois Robert Berić et qui étaient sauvés par leur poteau sur une autre tentative de Seleznyov. Malgré de beaux, mais tardifs mouvements de Kevin Kampl, le score en restait là. La Slovénie devra imiter la France, qualifiée en barrages pour la Coupe du Monde de la FIFA 2014 après avoir perdu l'aller 2-0 en Ukraine, si elle veut se qualifier.

©Getty Images

Réactions
 Mikhail Fomenko, sélectionneur de l'Ukraine
Nous avons remporté la première période de notre confrontation et je suis ravi que nous n'ayons pas encaissé de buts, mais nous devons désormais nous préparer pour le retour. C'est le dernier match de mardi qui sera décisif.

Après le premier but, nous avons commis des erreurs, des erreurs individuelles ; peut-être que mes joueurs ont commencé à lever le pied. Après la pause, nous avons produit du beau football et je suis ravi que Yevhen Seleznyov ait marqué, ce qui est génial pour lui. C'est un peu décevant que nous n'ayons pas signé un troisième but. Nous avons du temps, les joueurs peuvent se détendre et nous déciderons de notre composition à Maribor. Nos joueurs savent ce qu'ils ont à faire au match retour.

Srečko Katanec, sélectionneur de la Slovénie
Mes félicitations vont à l'Ukraine ; ils ont marqué deux buts et cela va les aider dans la confrontation. Ce fut très décevant de manquer toutes nos occasions, notamment une en début de match. Cela dit, il reste un match retour donc ce n'est pas la fin de notre campagne. Nous devons encore jouer à domicile et nous avons notre destin entre les mains. Nous essaierons de produire notre meilleur football à domicile et d'obtenir un résultat.

J'ai décidé de sortir Josip Iličić car nous avons un autre match donc nous devons être prudents avec nos meilleurs joueurs.

Haut