Les rivaux partagent leur succès

L'Angleterre et l'Allemagne ont rejoint vendredi le Portugal en phase finale. Encore 13 places sont en jeu, dont 3 pourraient être attribuées dès mardi.

L'Angleterre et l'Allemagne ont rejoint le Portugal pour la phase finale du Championnat d'Europe des moins de 21 ans de l'UEFA vendredi soir. Pas moins de treize places sont encore en jeu. Les deux premiers de chacun des huit groupes obtiendront leur billet pour la phase finale qui se disputera en novembre prochain. Trois places pourraient être attribuées dès mardi.

Groupe 1
Les deux rencontres de ce groupe se sont déroulées samedi et non vendredi. Les Pays-Bas se sont ainsi appropriés la première place provisoire en battant l'Arménie sur sa pelouse 3-1 tandis que la Roumanie et la République tchèque ont fait jeu égal 0-0. Les Néerlandais comptent à ce jour un point d'avance sur les Roumains et deux sur les Tchèques. Il reste deux matches à disputer pour les Pays-Bas, un pour la Roumanie et trois pour la République tchèque, qui jouera en milieu de semaine prochaine contre l'Arménie. En cas de victoire, les Tchèques prendront la tête du groupe. La veille, la Finlande sera opposée à l'A.R.Y Macédone. Le 7 octobre, les Pays-Bas se déplaceront en République tchèque et la Roumanie se rendra en Finlande.

Groupe 2
En l'emportant 3-2 vendredi à domicile contre le Danemark, alors premier du groupe, la Turquie a relancé la course à la qualification. Dans le même temps l'Ukraine a dominé la Géorgie 3-0 et l'Albanie est venue à bout du Kazakhstan 3-1. Toutefois, le Danemark compte un match en retard et dispose de trois points d'avance sur l'Ukraine et de cinq sur la Turquie. Si les Danois battent les Géorgiens mardi ils seront alors qualifiés. De leur côté, les Turcs devront disposer des Ukrainiens sur leur pelouse pour continuer à espérer. Même chose pour les Grecs, en déplacement au Kazakhstan.

Groupe 3
Grâce à un parcours sans fautes, le Portugal était déjà qualifié avant même son match contre le Luxembourg, remporté 4-0. Les Portugais comptent désormais huit points d'avance sur les Russes, qui ont un match en retard. En l'emportant 3-1 en Estonie, les Lettons ont préservé leur petite chance de qualification, mais, ils devront toutefois battre la Slovaquie et compter sur un faux-pas des Russes au Portugal, qui n'a besoin que d'un petit point pour terminer à la première place du groupe. Si la Russie l'emporte et que la Slovaquie, actuelle troisième, s'incline, les deux places en barrages seront d'ores et déjà attribuées.

Groupe 4
Israël, leader du groupe, aurait pu assurer sa qualification en cas de victoire en Suisse, mais a du finalement se contenter d’un score nul (0-0) pour sa dernière rencontre. Les autres équipes ont encore trois matches à disputer, et la France, la Suisse et la République d’Irlande pointent respectivement à cinq, six et onze points derrière les Israéliens. Mardi, les Irlandais devront battre les Français pour rester dans la course, tandis que les Suisses iront défier une équipe de Chypre, qui n’a toujours pas inscrit le moindre point.

Groupe 5
Tenus en échec (2-2) en Ecosse, les Italiens, champions du monde en titre, conservent cinq points d’avance en tête du groupe devant la Norvège. Ces derniers n’ont pu faire mieux face à la Slovénie, tandis que le Belarus s’est incliné en Moldavie (1-0). Une victoire mardi au Belarus suffirait aux Italiens pour s’assurer une place en phase finale, et même de la première place du groupe pour peu que les Norvégiens ne s’imposent pas à domicile contre l’Ecosse. La Slovénie, qui compte, en compagnie du Belarus, deux points de moins que la Norvège, se déplacera mercredi en Moldavie.

Groupe 6
On connaît désormais les deux équipes qualifiées dans le Groupe 6, après les victoires de l’Angleterre et de l’Allemagne, respectivement contre le Pays de Galles et l’Azerbaïdjan. La Pologne et l’Autriche, qui auraient pu se mêler à la lutte, n’ont en effet pu faire mieux que match nul. Le match de mardi à Mayence désignera donc le vainqueur du groupe, les deux équipes s’étant séparées sur un nul (2-2) en Angleterre. Le même soir, la Pologne accueillera le Pays de Galles tandis que l’Autriche se rendra en Azerbaïdjan.

Groupe 7
La Serbie-Monténégro, finaliste de la dernière édition, passe de la troisième à la première place grâce à sa victoire (3-2) sur la Lituanie, et un triplé de Milan Purović. De son côté, la Belgique a dû se contenter du partage des points en Bosnie-Herzégovine et compte désormais un point de retard sur le nouveau leader. Mardi, l’Espagne, troisième du groupe, accueillera la Serbie-Monténégro dans un match capital, tandis que la Belgique affrontera la lanterne rouge Saint Marin. La Lituanie, quant à elle, accueillera la Bosnie-Herzégovine.

Groupe 8
Les trois équipes de tête se sont imposées ce vendredi. La Croatie en Islande (2-1), la Suède face à la Bulgarie (2-0), et la Hongrie contre Malte sur le même score. De fait, la Croatie conserve trois points d’avance sur ses deux poursuivantes, les trois autres équipes n’ayant plus aucune chance de se mêler à la lutte finale. Mardi, l’Islande se rendra en Bulgarie et la Croatie à Malte. La Hongrie et la Suède se rencontreront mercredi.

Haut