En direct de l'EURO M21 : mardi

Israël termine sur une bonne note, les Anglais rentrent chez eux sans le moindre point et l'Italie se qualifie sur le fil, avant l'apogée du Groupe B.

Les sélectionneurs anglais (Stuart Pearce) et israélien (Guy Luzon) après leur duel dans le Groupe A
Les sélectionneurs anglais (Stuart Pearce) et israélien (Guy Luzon) après leur duel dans le Groupe A ©Getty Images

Groupe A
Angleterre

Les Espoirs anglais ont bouclé un Championnat d'Europe des moins de 21 ans de l'UEFA "extrêmement décevant", comme le qualifie son gardien Jason Steele, en s'inclinant 1-0 face aux hôtes israéliens. Les Jeunes lions quittent donc la compétition après avoir perdu leurs 3 matches, pour leur quatrième participation consécutive au tournoi. Les hommes de Stuart Pearce sont rentrés chez eux.

Israël
Les hôtes du tournoi terminent la compétition sur une victoire qui a une importance particulière pour son sélectionneur Guy Luzon. C'était en effet son dernier match à la tête de cette équipe, avant de prendre les rênes du R. Standard de Liège. Israël termine à un point de la Norvège (2e) qui avait arraché l'égalisation à la 91e minute du match d'ouverture. "Nous ne sommes pas déçus", déclarait Luzon. "Nous connaissons notre niveau, donc je suis très fier de mes joueurs."

Italie
Les Azzurrini ont arraché l'égalisation en toute fin de match sur un but d'Andrea Bertolacci pour remporter leur groupe et décrocher leur billet pour les demi-finales, où ils retrouveront l'Espagne ou les Pays-Bas. Le sélectionneur italien Devis Mangia reste prudent sur l'état de santé de son milieu offensif Lorenzo Insigne.

Norvège
Les sentiments des Espoirs scandinaves étaient mitigés après le match nul concédé face à l'Italie, balançant entre la déception d'une égalisation tardive et la fierté des joueurs de s'être qualifiés. Leur sélectionneur Tor Ole Skullerud est optimiste pour la suite de la compétition et peut s'appuyer sur un groupe expérimenté, qui compte 55 sélections cumulées en équipe "A" de Norvège.

Groupe B
Allemagne
D'ores et déjà éliminés après leurs deux défaites inaugurales, les Espoirs allemands veulent terminer sur une bonne note avant de rentrer chez eux, à l'image de Matthias Ginter. Le milieu de terrain estime que "les critiques sur (leur) jeu sont méritées", mais que les joueurs ont engrangé "beaucoup d'expérience dans ce tournoi". Le sélectionneur Rainer Adrion devrait profiter de ce dernier match contre la Russie pour faire tourner son effectif, afin de préparer la relève.

Pays-Bas
Les Néerlandais se sont reposés mardi matin, avant de participer à une conférence de presse où leur sélectionneur Cor Pot concédait qu'une "certaine euphorie" régnait dans leur pays. De son côté, Danny Hoesen l'attaquant de l'AFC Ajax entend continuer sur cette voie et "jouer à (son) meilleur niveau à chaque match".

Russie
Le capitaine russe Taras Burlak est forcément déçu de l'élimination précoce de son équipe, mais il veut que ses coéquipiers capitalisent sur l'expérience gagnée en Israël. "Ça fait deux ans et demi que nous jouons ensemble, c'est dommage que cette équipe arrive en bout de cycle ainsi", déclarait le défenseur. "Mais on a beaucoup progressé pendant cette période, et certains joueurs ont déjà été convoqués en équipe A." Georgi Schennikov a été touché à la tête lors d'un entraînement mardi, mais il devrait être remis pour l'ultime match.

Espagne
Julen Lopetegui a déclaré qu'il alignerait sa meilleure équipe pour tenter de battre les Pays-Bas et remporter le Groupe B. Le sélectionneur pourrait cependant choisir de titulariser Álvaro Morata (deux réalisations en tant que remplaçant) à la pointe d'une équipe qui n'a pas encore encaissé de but dans cette compétition. Le sélectionneur se méfie d'une formation néerlandaise "pleine de qualités et qui dispose d'une excellente génération".

Haut