De Jong vise l'Espagne

Luuk de Jong espère que son équipe des Pays-Bas va continuer à "inspirer la peur" à ses adversaires après la victoire 5-1 fatale à la Russie.

Luuk De Jong célèbre son but marqué de la tête
Luuk De Jong célèbre son but marqué de la tête ©Getty Images

Buteur contre la Russie lors de la victoire sur le score de 5-1, Luuk de Jong estime que son équipe peut encore progresser malgré ses huit buts et six points sur les deux premiers matches de la phase de groupes du Championnat d'Europe des moins de 21 ans de l'UEFA. Les Néerlandais sont qualifiés pour les demi-finales à un match de la fin, tandis que pour la Russie d'Ibragim Tsallagov, le rêve est passé.

Luuk de Jong, attaquant des Pays-Bas
Je pense qu'il faut inspirer la peur à nos adversaires. Nous avons joué deux bons matches jusque-là. Nous voulons également démontrer, contre l'Espagne, pour notre prochain match, de quoi nous sommes capables. Vous avez pu voir que tous nos joueurs étaient capables de marquer des buts. C'est toujours bon pour une équipe lorsque vous avez des joueurs de ce calibre sur le banc.

Ce fut très positif mais nous avons également besoin d'examiner les points négatifs dans ce match. Tout n'a pas été bon. Il y a eu des pertes de balle parfois et il nous faut parvenir à mieux la conserver. Bien sûr, nous avons gagné 5-1 et c'était plus faciles pour nous après leur carton rouge. Nous avons pu mieux garder le ballon.

Marco van Ginkel,  milieu de terrain des Pays-Bas
Ce fut un bon match. Parfois nous n'avons pas bien joué en première période mais la deuxième a été vraiment bonne pour nous. J'évolue un peu devant les défenseurs. Je transmets le ballon à nos attaquants et aujourd'hui j'ai eu la chance d'effectuer une passe décisive. Ce fut un superbe but de Luuk de Jong. Nous avons joué deux premiers matches avec le même système et nous avons gagné. Maintenant, c'est l'Espagne, une grande équipe, alors nous allons voir comment nous allons gérer cela.

Ibragim Tsallagov,  milieu de terrain de la Russie
Dans la première période, nos adversaires ont été meilleurs en possession du ballon, mais les deux équipes se sont créé le même nombre d'occasions. Les Pays-Bas ont mieux fait tourner ce ballon, alors que nous avons essayé d'attaquer et de jouer le contre. Ils ont eu deux opportunités et ont marqué une fois avec un contre favorable. Nous n'avons pas réussi à marquer.

Tout était correct dans notre manière d'aborder ce match. Notre sélectionneur nous a dit à la mi-temps que nous n'avions rien à perdre et que nous devions continuer à tout donner. C'est ce qu'on a essayé de faire.

Haut