Dabbur souhaite davantage liberté

Munas Dabbur affirme qu'Israël "n'est plus nerveux" et ne pense qu'à effacer une mauvaise performance contre la Norvège en tombant l'Italie.

Munas Dabbur espère que ses coéquipiers vont jouer libéré
Munas Dabbur espère que ses coéquipiers vont jouer libéré ©UEFA.com

L'attaquant israélien Munas Dabbur impute la mauvaise entrée en matière de son pays à la nervosité, après un nul face à la Norvège. Il faudra donc aborder les rencontres plus sereinement selon lui pour espérer s'extirper du Groupe A.

 Auteur de quatre buts lors des matches amicaux d'Israël, Dabbur a brillé cette saison avec le Maccabi Tel-Aviv FC, remportant le championnat avec à la clé une moisson de 10 réalisations en 26 matches. Malheureusement, cela n'a pas servi à grand-chose lors du match d'ouverture d'Israël mercredi, conclu sur le score de 2-2 face à la Norvège, pourtant réduite à 10. Une sortie mitigée qui s'explique selon lui par le désir de trop bien faire.

"Je souhaite que nous jouions mieux, beaucoup mieux", a-t-il dit, faisant davantage référence à la manière qu'au résultat. "On n'y était pas dans nos têtes. Trop de tensions. Pas de bonnes vibrations."

Samedi, à Tel-Aviv, les joueurs de Guy Luzon devront afficher d'autres dispositions. "L'Italie est meilleure (que la Norvège) mais cela n'a pas grande signification car nous n'avons pas évolué à notre meilleur niveau", estime Dabbur. "Le premier match est passé et nous ne sommes plus nerveux. Je pense que nous sommes en mesure de jouer libérés et de produire le football que Guy Luzon attend de notre part."

Haut