La France a son plan pour le match retour

La gardien des Espoirs français et de Toulouse Ali Ahamada a détaillé le plan de jeu à la veille du match retour des barrages en Norvège.

La France veut se qualifier pour l'EURO Espoirs
La France veut se qualifier pour l'EURO Espoirs ©AFP

Ali Ahamada a déclaré à UEFA.com que la France pouvait s'attendre à un match difficile à l'occasion du barrage retour qualificatif pour le Championnat d'Europe des moins de 21 ans de l'UEFA 2013 face à la Norvège.

Le gardien du Toulouse FC a été spectateur virtuel lors du court succès des Bleuets vendredi à l'aller au Havre. Cependant, malgré une grosse possession de balle et de nombreuses occasions, les Français se sont imposés sur le score de 1-0 grâce à une tête de Raphaël Varane en première mi-temps. Un résultat qui leur laisse peu de marge de manœuvre mardi à Drammen.

"Il faudra bien se préparer, et être prêts physiquement et mentalement. On va jouer chez eux, ils vont vouloir jouer un peu plus haut et produire un peu plus de jeu. Ils vont essayer de nous poser des problèmes", a expliqué Ahamada, qui n'a eu qu'un seul arrêt à faire au Havre vendredi. "Cela veut dire qu'il y aura des espaces derrière eux, à nous d'essayer de les exploiter."

Le sélectionneur des Espoirs Érick Mombaerts devra remodeler son onze de départ puisque le milieu offensif de l'Olympique Lyonnais Clément Grenier s'est blessé à la cuisse gauche à l'aller. Il est donc forfait pour ce match retour. "On va être dans un stade plus petit, plus intime, et on a tout à gagner", a prévenu le défenseur norvégien Thomas Rogne.

"Ils n'ont qu'un seul but d'avance. C'est rien dans le football. Les choses peuvent vite changer. Si on marque, alors on est à égalité. On ne va pas se jeter à l'attaque, mais on va les presser plus haut, et peut-être essayer de garder plus le ballon en Norvège."

Cela pourrait s'avérer difficile si Yann M'Vila affiche la même forme que vendredi. Le milieu de terrain du Stade Rennais FC, présent avec les A à l'UEFA EURO 2012, a fait preuve d'une présence pleine d'autorité dans un rôle plus offensif qu'à son habitude en club et en équipe nationale. M'Vila reste cependant prudent quant aux chances de son équipe d'atteindre la phase finale de ce tournoi pour la première fois depuis 2006.

"On va aborder ce match avec plus de confiance grâce au résultat du match aller", a-t-il commenté. "Mais on va être prudents. On sait que les Norvégiens vont se battre sur tous les ballons, et ils vont tout faire pour gagner chez eux. On a fait un pas vers la qualification. Mardi, c'est le dernier pas, le dernier obstacle à passer. On va être solidaires et déterminés à gagner là-bas."

Haut