Le site officiel du football européen

Le Belarus progresse lentement mais sûrement

Publié: Lundi, 14 janvier 2013, 16.02HEC
Résigné à la lutte pour la troisième place en éliminatoires de la Coupe du Monde, le sélectionneur du Belarus Georgi Kondratyev reste optimiste.
par Denis Orlov
de Minsk
Le Belarus progresse lentement mais sûrement
Georgi Kondratyev a pris les rênes du Belarus fin 2011 ©Pressball

Publié: Lundi, 14 janvier 2013, 16.02HEC

Le Belarus progresse lentement mais sûrement

Résigné à la lutte pour la troisième place en éliminatoires de la Coupe du Monde, le sélectionneur du Belarus Georgi Kondratyev reste optimiste.

Le Belarus a beau ne jamais s'être qualifié pour un tournoi majeur, son sélectionneur Georgi Kondratyev conserve de grandes ambitions pour son équipe.

Déjà distancée de quatre longueurs par l'Espagne et la France dans le Groupe I des éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA 2014, l'équipe de Kondratyev devra probablement attendre l'UEFA EURO 2016 élargi à 24 équipes pour espérer disputer sa première phase finale majeure. "Nos chances n'étaient pas élevées dès le départ", a confié Kondratyev. "Il faut regarder la réalité en face : nous avons deux adversaires extrêmement forts dans le groupe et nous ne pouvons lutter que pour la troisième place, ce qui nous aidera à améliorer notre classement en vue du tirage au sort des éliminatoires de l'EURO 2016."

Le sélectionneur a utilisé 36 joueurs en 2012, dont sept débutants. Avec l'arrivée d'une nouvelle génération de joueurs, Aleksandr Hleb, l'ancien milieu de terrain de l'Arsenal FC et du FC Barcelona (32 ans), n'a disputé que deux rencontres internationales en 2012 malgré de grandes prestations avec le FC BATE Borisov. "Lorsque j'ai rejoint le BATE, Kondratyev m'a appelé et nous avons discuté", a expliqué Hleb. "Je pense que nous nous sommes compris. Je suis prêt à toute décision et ne me sentirai pas mécontent, en colère ou bête. Kondratyev a le droit de prendre n'importe quelle décision."

Malgré du talent à sa disposition, Kondratyev est impatient. "J'aimerais vraiment que nos joueurs progressent plus vite", a-t-il déclaré. "Je suis des joueurs qui étaient nos adversaires chez les jeunes. Il y a quelque temps, nous étions égaux à l'Autriche, l'Écosse, l'Islande, le Danemark... mais regardez où en sont ces joueurs aujourd'hui. [David] Alaba et [Christian] Eriksen sont déjà des leaders dans de grands clubs. Nos joueurs n'ont pas progressé aussi vite, certains d'entre eux ont même complètement disparu. C'est triste que nous n'ayons pas autant de joueurs doués."

Mis à jour le: 22/01/13 9.41HEC

En relation

Équipes

http://fr.uefa.com/worldcup/news/newsid=1911760.html#le+belarus+progresse+lentement+mais+surement

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • La désignation UEFA, le logo de l'UEFA et toutes les marques liées aux compétitions de l'UEFA sont protégés en tant que marques et/ou droits d'auteur de l'UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L'utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.