Le site officiel du football européen

La France a fait l'impossible

Publié: Mercredi, 17 octobre 2012, 13.07HEC
Le match nul 1-1 de la France en Espagne a remis les Bleus sur les rails au plan mathématique comme technique. Les joueurs saluent une grande performance.
par Christian Châtelet
La France a fait l'impossible
Olivier Giroud est poursuivi par Blaise Matuidi après son but ©AFP/Getty Images

Publié: Mercredi, 17 octobre 2012, 13.07HEC

La France a fait l'impossible

Le match nul 1-1 de la France en Espagne a remis les Bleus sur les rails au plan mathématique comme technique. Les joueurs saluent une grande performance.

Après leur incroyable égalisation à l'ultime seconde sur le terrain de l'Espagne, dans le Groupe I des éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA, les Français se sont peut-être ouvert de nouveaux horizons.

Il faut remonter très loin en arrière pour voir une équipe d'Espagne autant dominée au cours d'une mi-temps pleine comme la deuxième période que l'on a vue hier au stade Vicente Calderón. À cet égard, le souvenir des 8es de finale de la Coupe du Monde 2006, déjà contre la France, est le premier qui vient à l'esprit. Emmenés par Zinédine Zidane, les Bleus éliminaient la Roja à Hanovre, ZZ estoquant en personne son pays d'adoption. Depuis, l'Espagne a tout gagné.

Au lendemain de l'égalisation d'Olivier Giroud à la dernière seconde sur le terrain des champions d'Europe et du monde, après l'ouverture du score de Sergio Ramos, il y a un peu de cette joie dans l'air de l'Hexagone. Le petit bonheur d'avoir créé la surprise et peut-être d'être au point de départ d'une aventure qui mènera au Brésil dans un peu moins de deux ans.

Résultat brut et la manière était là, un peu contre tout attente pour une équipe qui n'avait rien de commun dans l'état d'esprit avec celle qui s'est inclinée 1-0 à domicile contre le Japon, vendredi.

"Ce soir, c'est comme une victoire", affirmait le milieu de terrain Blaise Matuidi sur le site de la Fédératon française. "Tout le monde nous voyait perdants et on a montré qu'on pouvait compter sur nous. Il y a de la qualité dans cette équipe. Le chemin est long, les Espagnols seront là jusqu'au bout mais c'est le plus beau match de ma carrière."

Pour Mamadou Sakho, son coéquipier du Paris Saint-Germain FC, "le discours du coach y a été pour beaucoup, il nous a remobilisés à la mi-temps. Cela reflète l'état d'esprit du collectif. Personne ne misait une pièce sur nous mais on voulait frapper fort ce soir." Didier Deschamps a fait entrer Mathieu Valbuena, Momo Sissoko et Giroud. Tandis que le premier a eu un fort impact dans l'entrejeu, les deux autres ont été impliqués sur le but français.

"On a réalisé un vrai exploit", analysait pou sa part Maxime Gonalons. "On a su garder le moral après ce but, gérer le match et en deuxième mi-temps on a mieux fait circuler le ballon (...). On a montré que l'on peut faire de grandes choses."

Après trois journées, et grâce à ce partage des points, la France est à égalité avec l'Espagne en tête, alors que les deux équipes se retrouveront à Paris le 26 mars pour le cinquième de leur huit matches. Seul le premier ira directement au Brésil pour la phase finale. Le deuxième devra passer par les barrages.

Mis à jour le: 08/05/14 6.44HEC

En relation

Joueurs
Équipes
Match associé

http://fr.uefa.com/worldcup/news/newsid=1877991.html#la+france+fait+limpossible

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • La désignation UEFA, le logo de l'UEFA et toutes les marques liées aux compétitions de l'UEFA sont protégés en tant que marques et/ou droits d'auteur de l'UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L'utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.