Le site officiel du football européen

Kessler, les JO et la retraite

Publié: samedi, 30 juillet 2016, 18.54HEC
Nadine Kessler, nouvelle ambassadrice UEFA, a certes pris sa retraite, mais cela ne l'empêchera pas de vivre les JO à 200 %. Entretien.
par Paul Saffer
Kessler, les JO et la retraite
Nadine Kessler, nouvelle ambassadrice du foot féminin pour l'UEFA ©Sportsfile
Publié: samedi, 30 juillet 2016, 18.54HEC

Kessler, les JO et la retraite

Nadine Kessler, nouvelle ambassadrice UEFA, a certes pris sa retraite, mais cela ne l'empêchera pas de vivre les JO à 200 %. Entretien.

Quand Nadine Kessler a été nommée joueuse de l'année en 2014, en Europe et au niveau mondial, elle semblait partie pour être l'une des attractions des Jeux Olympiques 2016. Seulement, elle ne sera pas là. Elle a pris sa retraite sportive en avril dernier, peu après ses 28 ans, à cause d'une blessure. Au cours de sa carrière, elle a gagné l'EURO féminin 2013 avec l'Allemagne, ainsi que l'UEFA Women's Champions League avec Potsdam et Wolfsburg.

Aujourd'hui ambassadrice UEFA pour le développement du football féminin, mais également coach, elle nous parle de la sélection et de son après carrière. Une chose est sure : elle ne risque pas de s'ennuyer !

Les chances de l'Allemagne aux JO

Nous sommes toujours favorites quand on aborde une Coupe du Monde ou un tournoi olympique. Malgré tout, après le mondial, les États-Unis semblent favorites. La France a aussi une très bonne équipe. L'Allemagne travaille dur depuis des semaines en vue de cette compétition. Je pense que nous avons nos chances, et j'espère que l'on remportera la médaille d'or.

Silvia Neid

Silvia est une coach exceptionnelle. Je ne connais aucune autre entraîneuse aussi titrée qu'elle. Je pense qu'elle est plutôt détendue, je ne pense pas qu'elle se dise : "Je dois absolument conclure ma carrière sur une médaille d'or." Elle a fait tellement pour le football allemand, et le football féminin en général. Les filles ne sont pas seulement motivées pour elles-mêmes : elles chercheront à l'emporter aussi pour Silvia.

Pour le moment, je fais diverses choses. Je voyage beaucoup, en tant qu'ambassadrice [UEFA] mais aussi pour mes sponsors et la fédération allemande. Je prépare ma licence de coach, je passe mon master, je fais quasiment tout mon possible pour être au top dans mes nouvelles fonctions et faire ce que j'aime. Il est temps pour moi de découvrir ce que je ferai à l'avenir.

Son rôle de consultante télé

Lors de l'EURO masculin, j'ai travaillé un peu pour la télé, c'était plutôt cool, j'ai adoré. Je suis ouverte au monde des médias. Je dois m'habituer à tout cela, car, quand on joue, on a une vie bien plus restreinte. Cela prend du temps de changer de mode de vie, de réapprendre à s'organiser. Mais c'est grisant.

D'actrice à spectatrice ...

Je n'ai aucun problème avec le fait d'être specatrice. Parfois, cela fait mal de ne pas pouvoir entrer sur le terrain, mais j'aime regarder les matches de foot. Déjà, quand je jouais, j'aimais analyser le jeu et les joueurs, je m'amuse donc toujours autant en tant que spectatrice.

Mis à jour le: 09/01/17 18.49HEC

En relation

Joueurs
Associations membres
Équipes

https://fr.uefa.com/womensworldcup/news/newsid=2393939.html#kessler+jo+retraite