Le site officiel du football européen

Le bilan des Européennes

Publié: Lundi, 6 juillet 2015, 12.30HEC
Pas de finaliste, mais énormément de points positifs à retenir : retour sur le parcours des Européennes au Mondial féminin 2015.

rate galleryrate photo
1/0
counter
  • loading...
Publié: Lundi, 6 juillet 2015, 12.30HEC

Le bilan des Européennes

Pas de finaliste, mais énormément de points positifs à retenir : retour sur le parcours des Européennes au Mondial féminin 2015.

Angleterre (troisième)
Les Anglaises ont atteint le dernier carré pour la première fois de leur histoire, cruellement éliminées suite à un but contre de son camp de Laura Bassett dans les toutes dernières secondes de leur demi-finale face au Japon. Les filles de Mark Sampson finissent tout de même meilleure équipe d'Europe grâce à leur succès 1-0 après prolongation contre l'Allemagne en petite finale, leur première victoire sur les championnes d'Europe en 21 tentatives.

Allemagne (quatrième)
Championnat d'Europe depuis 1995, le rêve de domination mondial des troupes de Silvia Neid prenait fin suite à une défaite face aux États-Unis en demi-finale. "Cette équipe a tout donné, mais malheureusement cela n'a pas suffi", déclarait Neid, dont la formation n'a su rebondir face à l'Angleterre, vainqueur de la médaille de bronze.

©AFP/Getty Images

Jessica Houara console Claire Lavogez

France (quarts de finale)
Des hauts, mais aussi des bas lors de cette campagne pour l'un des favoris avant le début du tournoi. Des victoires face à l'Angleterre et au Mexique, une démonstration face à la Corée du Sud en 8es, mais un revers surprise 2-0 contre la Colombie en groupes et une défaite aux tirs au but face à l'Allemagne aux portes des demi-finales. "On peut s'en prendre qu'à nous-mêmes", se lamentait le sélectionneur Philippe Bergeroo.

©Getty Images

Maren Mjelde marque contre l'Allemagne

Norvège (8es de finale)
Les finalistes de l'EURO féminin de l'UEFA 2013 décrochaient un bon nul 1-1 contre l'Allemagne ainsi que deux larges victoires contre la Thaïlande et la Côte d'Ivoire en phase de Groupes, avant de s'incliner phase à l'Angleterre au premier tour de la phase à élimination directe. Une défaite qualifiée de "très décevante" par le sélectionneur scandinave Even Pellerud.

©Getty Images

Lieke Martens rentre dans l'Histoire des Pays-Bas

Pays-Bas (8es de finale)
Les Pays-Bas ont fait très bonne figure à l'occasion de leur première participation à la Coupe du Monde féminine de la FIFA. Qualifiée pour la phase à élimination directe suite à une victoire sur la Nouvelle-Zélande et un nul face aux hôtes canadiennes, les troupes de Roger Reijners s'inclinaient 2-1 en 8es de finale face au redoutable Japon.

©AFP/Getty Images

La déception suédoise

Suède (8es de finale)
Médaillée de bronze il y a quatre ans, la formation de Pia Sundhage tombait dans un groupe relevé, également composé du Nigeria, des États-Unis et de l'Australie. Après trois nuls en autant de rencontres en groupes, l'aventure des Scandinaves prenait fin après une défaite face à l'Allemagne en 8es de finale.

©AFP/Getty Images

La Suisse a fait bonne figure lors de ses débuts

Suisse (8es de finale)
"Nous ne sommes pas déçues, nous avons même atteint notre but", confiait la sélectionneuse helvète Martina Voss-Tecklenburg suite à la défaite en 8es de finale face au Canada. À noter, l'écrasante victoire 10-1 contre l'Équateur, en phase de groupes.

©AFP/Getty Images

Verónica Boquete fête une réalisation espagnole

Espagne (phase de groupes)
Prenant part, elle aussi, à son premier Mondial, l'Espagne est la seule formation européenne à ne pas avoir atteint la phase à élimination directe. Les Ibériques, cependant, "avancent dans la bonne direction" selon leur sélectionneur Ignacio Quereda, elles qui sont passées à quelques centimètres d'un 8e de finale, lorsque Sonia Bermudez faisait trembler la barre dans les dernières secondes de la rencontre face au Costa-Rica.

Jeux Olympiques 2016
L'Allemagne et la France seront présentes au Brésil. Les Pays-Bas, la Norvège, la Suède, et la Suisse se disputeront le dernier billet qualificatif lors d'un mini-tournoi organisé en février/mars 2016.

Palmarès olympique (équipes européennes en gras)
2012 : États-Unis (or), Japon (argent), Canada (bronze) ; Londres, Royaume-Uni
2008 : États-Unis (or), Brésil (argent), Allemagne (bronze) ; Pékin, Chine
2004 : États-Unis (or), Brésil (argent), Allemagne (bronze) ; Athènes, Grèce
2000 : Norvège (or), États-Unis (argent), Allemagne (bronze) ; Sydney, Australie
1996 : États-Unis (or), Chine (argent), Norvège (bronze) ; Atlanta, États-Unis

Mis à jour le: 06/07/15 17.08HEC

En relation

Équipes

http://fr.uefa.com/womensworldcup/news/newsid=2263462.html#le+bilan+europeennes