Le site officiel du football européen

Introduction

Introduction
Rapport technique

Introduction

Le tournoi final de la compétition 2015/16 a vu une phase finale de l'UEFA revenir au Národné tréningové centrum (NTC) Senec – le centre d'entraînement national de l'Association slovaque de football – trois ans après le Championnat d'Europe des moins de 17 ans de l'UEFA. Un plateau relevé a disputé le tounroi du 19 au 31 juillet, l'Espagne espérait enfin l'emporter après deux finales perdues, tandis que l'Allemagne, demi-finaliste l'an dernier, entendait s'imposer pour la première fois depuis 2011, et que la France rêvait de rejoindre l'Allemagne avec un quatrième titre dans la catégorie.

©Sportsfile

L'Espagne, l'une des équipes les plus talentueuses de cette phase finale

L'Autriche, tombeuse au tour Élite de la Suède tenante du titre – mais aussi de l'Angleterre et de la Belgique – comptaient dans ses rangs pas moins de 14 joueuses de l'équipe des moins de 17 ans qui avait offert au pays une première participation à une phase finale féminines de jeunes à l'occasion du Championnat d'Europe féminin des moins de 17 ans de l'UEFA 2014.

La continuité était également de rigueur pour la Suisse, qui avait donné du fil à retordre à l'Espagne au Championnat d'Europe féminin des moins de 17 ans de l'UEFA 2015 en Islande et dont six joueuses étaient surclassées. L'équipe du pays organisateur, la Slovaquie, participait à une phase finale pour la première fois.

La ville de Senec accueillait la moitié des équipes pendant la phase de groupes. Trnava accueillait l'autre moitié. Les temps de trajet vers les stades de Senec, Zlaté Moravce, Senica et Myjava variait de 5 à 75 minutes. Le temps le plus court était nécessaire pour les demi-finales et la finale qui se sont toutes tenues au stade NTC. Toutes les équipes étaient alors logées aux alentours à ce moment du tournoi.

©Sportsfile

Les joueuses ont dû s'adapter à des conditions météo fluctuantes

La météo a été clémente de manière générale, même si deux reprises le tournoi a eu droit à ses caprices. Un orage a même perturbé un match de la dernière journée de la phase de groupes.

Pendant les deux semaines que dura l'événement, les nations participantes ont pris part à des séances de formation sur la lutte antidopage et contre le trucage de matches, alors que plusieurs événements de football de base étaient organisés dans est autour de Senec pour permettre à la jeunesse locale de découvrir le football. Pendant le tournoi, Nadine Kessler était nommée ambassadrice du football féminin de l'UEFA, lors d'une visite à Senec.

Six arbitres venues de pays ne participant pas à la phase finale ont été désignées, ainsi que huit arbitres additionnels, alors que deux arbitres assistants de Slovaquie complétaient une équipe de 16 officiels.

L'équipe technique UEFA en Slovaquie était constituée de Jarmo Matikainen et Patricia González. Leurs observations ont été compilées dans le rapport technique qui, par ailleurs, fournit des statistiques sur l'événement et se donne pour objectif d'offrir des opinions de valeur et des informations utiles pour les entraîneurs travaillant avec des équipes de jeunes.

https://fr.uefa.com/womensunder19/season=2016/technical-report/index.html#introduction