Analyse de l'équipe

Spain

Espagne

Spain squad
JoueurNé lePos.ENGFRAGERNORSWEBMClub
1Paula Canals20/06/1996Gardien FC Barcelona (ESP)
2Nuria Garrote10/06/1997Défenseur9012061*90 FC Barcelona (ESP)
3Marta Turmo27/06/1996Défenseur90120909088* CE Sant Gabriel (ESP)
4Laura Domínguez12/08/1997Attaquant1+75+7+10+30+ Madrid CFF (ESP)
5Rocío Gálvez15/04/1997Défenseur901209090901 Club Atlético de Madrid (ESP)
6Pilar Garrote10/06/1997Milieu72*71*26+68*902 FC Barcelona (ESP)
7Nahikari García10/03/1997Attaquant9012083*90901 Real Sociedad de Fútbol (ESP)
8Laura Ortega10/11/1997Attaquant 9+29+80*60*
9Lucía Gómez11/10/1996Défenseur76*45* 59* Levante UD (ESP)
10Andrea Sánchez28/02/1997Attaquant90*111*909079*1 FC Barcelona (ESP)
11Paula Mañoso29/01/1997Attaquant14+ 11+ Athletic Club (ESP)
12Jennifer Santiago18/10/1996Défenseur Rayo Vallecano de Madrid (ESP)
13Elena De Toro31/01/1997Gardien90120909090 Fundación Albacete (ESP)
14Leire Baños29/11/1996Milieu18+49+64*22+2+ Real Sociedad de Fútbol (ESP)
15Sandra Hernández25/05/1997Attaquant901209090901 FC Barcelona (ESP)
16Beatriz Beltrán10/12/1997Défenseur90120909090 Club Atlético de Madrid (ESP)
17Alba Redondo27/08/1996Milieu901209090903 Fundación Albacete (ESP)
18Paola Soldevila07/12/1996Défenseur 9031+ CE Sant Gabriel (ESP)
Pos. = Position; BM = Buts marqués; * = Titulaire; + = Remplaçant

Sélectionneur : Jorge Vilda

07/07/81

©Sportsfile


"Je voudrais féliciter la Suède. Elle a une grande équipe et une grande joueuse (Blackstenius) qui a fait la différence. C'est très difficile de gérer une joueuse comme celle-là. C'est comme jouer face à une équipe avec Cristiano Ronaldo ou Lionel Messi. Lorsqu'elle est à ce point au-dessus du lot, c'est très difficile de la contenir. Nous savions que cette joueuse pouvait nous punir à tout moment, alors nous avons essayé de poser notre patte sur le match d'entrée et de conserver le ballon. Nous savions également que si nous le perdions, ce serait très difficile pour nous face à cette équipe de Suède. Nous étions peut-être en déficit d'énergie après les efforts produits contre la France en demi-finale, mais même après avoir été menés, on a continué à se battre et on a marqué un but. Je suis très fier des filles."

Espagne, analyse de l'équipe

Espagne, analyse de l'équipe

  • 4-3-3 dès le début des matches.
  • Extrêmement technique, très bon jeu de possession.
  • Patience lors des phases offensives.
  • Capable de varier le jeu quand elles manquaient de temps ; capacité à opter pour un style plus direct.
  • Beaucoup de mouvement entre les lignes, pour créer des espaces.
  • Corners parfois tirés à la Rémoise pour créer des 1 contre 1.
  • Formation changée uniquement en finale, lorsque menées : Sandra Hernández (No15) passait en attaque, aux côtés (ou un peu derrière) Nahikari García (No7), et la défense passait à trois.