Le site officiel du football européen

Introduction

Introduction
Rapport technique

Introduction

Le tour final de l'édition 2013/14 fut le premier organisé par la Norvège depuis la compétition accueillie en 2001 au format moins de 18 ans. Seuls trois des pays qui avaient joué l'édition 2013 voyagèrent en Norvège un an plus tard, le tenant du titre, la France, étant parmi les absents de marque de cet événement joué du 15 au 27 juillet. Tout comme en 2013, le centre de gravité géographique était situé dans les latitudes nordiques, l'Espagne représentant le seul finaliste originaire du Sud.

La phase finale se joua dans tout un tas de conditions climatiques, des orages qui illuminèrent de manière spectaculaire les demi-finales à des températures presque caniculaires, qui incitèrent à mettre en place des "pauses fraîcheur" à mi-chemin de chaque mi-temps pour un très grand nombre des rencontres.

Les 15 rencontres se jouèrent dans six stades de la région d'Oslo dont le stade national Ullevaal, utilisé exclusivement pour la finale. Le passage des terrains artificiels, sur les cinq autres stades, vers une vraie pelouse donna l'occasion aux finalistes de s'entraîner sur des surfaces naturelles pendant les deux jours de repos entre les demi-finales et la finale. Les stades de Sarpsborg et Tønsberg accueillirent deux matchs chacun, Strømmen et Mjøndalen trois, et l'UKI Arena de Jessheim quatre. Toutes ces enceintes étaient regroupées à 90 minutes de route de l'hôtel de Lillestrøm où les huit délégationslogeaient.

©Sportsfile

L'Ullevaal, un stade merveilleux

Comme cela est désormais devenu la norme dans les tournois de jeunes de l'UEFA, des séances d'information furent organisées pendant le tournoi sur les contrôles antidopage et les dangers posés par le trucage de match. Une jeune équipe d'arbitres et d'assesseurs âgés de 25 à 35 ans, originaires de pays autres que les nations en lice, étaient épaulée par deux "quatrième" arbitres norvégiens. Du premier match à la finale, l'organisation norvégienne impliqua deux internationaux du pays, présent en qualité d'ambassadeur pour le tour final : la capitaine de la sélection féminine Ingvild Stensland et Stig Inge Bjørnebye, ancien défenseur des Rosenborg BK et Liverpool FC, sélectionné 76 fois pour son pays.

Une foule de 4054 spectateurs assista à la finale entre l'Espagne et les Pays-Bas à Ullevaal. En tout ce furent plus de 12 098 personnes qui se déplacèrent dans les stades, pour une moyenne légèrement supérieure à 800 par match. La finale ainsi que la demi-finale entre la Norvège et l'Espagne furent retransmises en direct par Eurosport pour toucher une plus large audience.

Équipe éditoriale
Graham Turner
John Atkin
Phil Atkinson

Administration/coordination
Stéphanie Tétaz

Observateurs techniques
Hope Powell
Jarmo Matikainen

Photographe
Stephen McCarthy (Sportsfile)

Multimédia
Chris Parrott
Joe Hanshaw
Andy Reik

Conception graphique
Designwerk

http://fr.uefa.com/womensunder19/season=2014/technical-report/index.html#introduction