Le site officiel du football européen

L'Espagne crée la surprise

L'Espagne a créé la surprise lors de la finale 2003/04 en s'imposant 2-1 face à l'Allemagne, future championne du monde.

L'Espagne crée la surprise

L'Espagne a créé la surprise lors de la finale 2003/04 en s'imposant 2-1 face à l'Allemagne, future championne du monde.

Le Championnat d'Europe féminin des moins de 19 ans de l'UEFA 2003/04 s'est conclu par une surprise en finale - à l'instar de l'UEFA EURO 2004™, remporté par la Grèce un mois plus tôt.

Le tenant se qualifie
La Finlande, pays hôte, était qualifiée d'office pour la première phase finale de son histoire, et 36 nations tentaient de la rejoindre. Sacrée en 2002/03, la France ouvrait le premier tour par une victoire 6-0 sur le Pays de Galles et se qualifiait facilement. L'Allemagne et le Danemark passaient également ce tour, que tentaient d'atteindre l'Autriche, la Norvège, finaliste en 2003, la Serbie-Monténégro, la Suède, la Pologne, l'Islande, la Slovaquie, l'Espagne, la Belgique, l'Angleterre, l'Ukraine, la Russie, l'Italie, la Suisse, la Hongrie, les Pays-Bas et la République d'Irlande.

L'Allemagne en forme
Les cinq vainqueurs des groupes et seulement deux deuxièmes étaient qualifiés. L'Allemagne disposait de l'Islande, de la Hongrie et de la Pologne, inscrivant 23 buts au total, alors que l'Espagne devançait le Danemark d'un point. L'Italie et la Suisse totalisaient six points dans leur groupe, et la Suisse se qualifiait elle aussi à la différence de buts.

La Russie rassurée
La Russie s'imposait face à l'Ukraine et à l'Autriche dans un groupe dominé par la Norvège, qui totalisait 9 points. C'était suffisant pour les Russes car la France se qualifiait finalement avec trois victoires et l'Angleterre, demi-finaliste en 2003, terminait deuxième avec seulement quatre points.

La Finlande éliminée
En phase finale, dans les premiers matches du Groupe A, l'Allemagne battait le pays hôte 4-0 tandis que l'Espagne s'imposait 3-1 devant la Suisse. L'Allemagne et l'Espagne remportaient toutes deux leur deuxième match de groupe 4-0 et se qualifiaient respectivement aux dépens de la Suisse et de la Finlande. Les Allemandes écrasaient ensuite l'Espagne 7-0, terminant en tête de leur groupe après la victoire de la Suisse sur la Finlande 2-1.

Revanche norvégienne
Le Groupe B s'ouvrait sur une revanche de la Norvège qui, après la finale 2003, battait la France 2-0. Dans le même temps, l'Italie disposait de la Russie 5-1. Dans les deux matches suivants, la Norvège et l'Italie se quittaient sur le score de 0-0, et la France égalisait face aux Russes grâce au but de Gwenaëlle Pelé à la 94e minute (1-1).

Retour des Bleuettes
Lors de la dernière journée, l'Italie menait 2-0 face à la France mais les Bleuettes l'emportaient 3-2, marquant par deux fois dans le temps additionnel. Mais grâce à sa victoire 3-0 sur la Norvège, la Russie se classait deuxième derrière l'Italie et se qualifiait. Les quatre équipes n'étaient départagées qu'à la différence de buts, au détriment de la France et de la Norvège.

Miriam décisive
Les équipes du Groupe B ne confirmaient pas en demi-finales. Miriam offrait la victoire à l'Espagne à la 88e minute face à l'Italie, et l'Allemagne atomisait la Russie 8-0, Anja Mittag inscrivant son sixième but du tournoi.

Succès de l'Espagne
Devant une affluence record de 2 600 personnes à Vantaa, l'Allemagne était la grande favorite, après avoir inscrit un nombre de buts encore jamais atteint pour une compétition UEFA. Mais Jade ouvrait la marque pour l'Espagne à la 29e minute. Annike Krahn égalisait avant la pause, mais les Allemandes s'inclinaient sur un coup franc d'Iraia (52e).

Titre mondial
Toutefois, l'Allemagne se consolait de cette défaite en remportant en novembre le deuxième Championnat du Monde Féminin U19 de la FIFA, en Thaïlande. L'Espagne et l'Italie s'y inclinaient en phase de groupes, alors que la Russie atteignait les quarts de finale.

http://fr.uefa.com/womensunder19/history/season=2004/index.html#lespagne+cree+surprise