Le site officiel du football européen

2002 : Viola Odebrecht

Viola Odebrecht a été l'inspiration de la victoire allemande en Suède à l'occasion du premier EURO féminin M19.
2002 : Viola Odebrecht
Viola Odebrecht en action avec l'Allemagne ©Bongarts

2002 : Viola Odebrecht

Viola Odebrecht a été l'inspiration de la victoire allemande en Suède à l'occasion du premier EURO féminin M19.

L'Allemagne avait déjà remporté les deux dernières éditions du Championnat d'Europe féminin des moins de 18 ans de l'UEFA en 2000 et 2001, et était déterminée à réaliser le triplé en s'adjugeant la première phase finale en moins de 19 ans en Suède. Et les Allemandes l'ont fait, en grande partie grâce à Viola Odebrecht.

Issue du centre de formation du célèbre FFC Turbine Potsdam, la milieu de terrain Viola Odebrecht n'avait que 15 ans quand elle a fait ses débuts en Frauen-Bundesliga en 1998. Et elle ne tardait pas à être appelée en équipe nationale. Elle disputait son premier match lors des éliminatoires pour l'EURO M18 en 2001. L'Allemagne s'imposait à chaque fois qu'elle jouait.

Buteuse lors de la finale en 2001, Odebrecht était de nouveau au coeur du système allemand en 2002. Elle excellait lors de la première victoire, 3-2 contre la France, et était même joueuse du match, tout comme lors de la victoire 2-0 contre l'Espagne où elle offrait le premier but et marquait le deuxième. Une victoire 1-0 face au pays organisateur qualifiait l'Allemagne, mais Odebrecht se blessait à la cheville et ne pouvait débuter face à l'Angleterre en demi-finale.

Même si l'Allemagne était devant à la pause (1-0), elle manquait de maîtrise au milieu du terrain, et Odebrecht entrait alors en jeu. Cela faisait du bien au jeu des Allemandes qui tenaient bon. La France les attendait en finale. Sandrine Rouquet ouvrait le score pour les Bleuettes, mais, inspirée par Odebrecht, l'Allemagne répondait par Isabelle Bachor et Barbara Müller. À 20 minutes de la fin, Odebrecht marquait et était de nouveau élue joueuse du match par le Groupe d'études techniques de l'UEFA.

Odebrecht faisait ensuite ses débuts chez les seniors l'année suivante, et remportait la Coupe du Monde féminine de la FIFA en 2003. Ce titre était suivi en 2004 par un doublé avec Potsdam et le bronze aux Jeux Olympiques, puis elle remportait la Coupe féminine de l'UEFA. Viola Odebrecht rejoignait les États-Unis et devenait la joueuse vedette du Florida State University Senimoles. Elle figurait même dans la dream team du magazine "Soccer Buzz".

Mis à jour le: 15/08/11 9.57HEC

http://fr.uefa.com/womensunder19/history/season=2002/goldenplayer/index.html#2002+viola+odebrecht