Le site officiel du football européen

Introduction

Introduction
Rapport technique

Introduction

La phase finale du Championnat d'Europe féminin des moins de 17 ans de l'UEFA 2017 a été la quatrième disputée avec huit équipes et la dixième au total. Ce fut aussi le premier tournoi junior féminin qui s'est tenu en République tchèque. Ce fut un succès avec une foule nombreuse venue assister aux matches, ce qui a donné lieu à un record national et un record du tournoi, faits pour être battus.

Le pays organisateur était impliqué dans sa deuxième phase finale consécutive après s'être qualifié pour l'édition 2016, en Biélorussie, même scénario pour les Pays-Bas. Les autres engagés avaient plus d'expérience. L'Allemagne, par exemple, se retrouvait à ce niveau pour la neuvième fois et l'Espagne la huitième, alors que la France avait déjà disputé six phases finales dans la compétition avant celle-ci. Pour l'Angleterre, c'était la cinquième. La quatrième pour la Norvège et la troisième pour la République d'Irlande.

Le format du tournoi comprenait à nouveau deux groupes de quatre. Les tenantes du titre allemandes se retrouvaient avec l'équipe qu'elles avaient battue en finale en 2016, l'Espagne, la France et la République tchèque. L'Angleterre, la République d'Irlande, la Norvège et les Pays-Bas se trouvaient dans le Groupe B. Un total de 15 matches ont été joués dans les stades de Plzeň, Domažlice, Přeštice et Příbram, ce dernier étant inauguré à cette occasion avant d'accueillir le deuxième centre de formation féminin du pays.

©Sportsfile

Les équipes étaient hébergées dans deux hôtels dans la ville de Plzeň, réputée pour sa bière. Les trajets n'excédaient pas 90 minutes. Quatre matches se sont déroulés au Plzeň City Stadium, antre des triples champions de République tchèque du Viktoria Plzeň. La pluie y a retardé le dernier match de la phase de groupes et la finale. Les stades de Domažlice et Příbram ont accueilli trois matches de groupe et une demi-finale chacun.

Certains coups d'envoi ont été donnés à 11 heures du matin dans les deux premières journées de la phase de groupes. La Fotbalová asociace České republiky (FAČR) a invité les écoles locales à se joindre à des événements de football de base qui se sont déroulés en parallèle des matches. La télévision tchèque et Eurosport ont assuré la diffusion de plusieurs matches.

L'Autrichienne Julia-Stephanie Baier a été sélectionnée sur un groupe de 16 arbitres et officiels, qui ont toutes été formées sous la houlette des observateurs d'arbitres de l'UEFA pendant leur séjour en République tchèque, pour officier pour sa première grande finale. La jeune femme de 28 ans espère sans doute qu'il y en aura d'autres. En tout cas, elle n'oubliera pas de si tôt ce tournoi pour l'expérience qu'elle a pu y accumuler.

©Sportsfile

Pendant l'événement, les joueuses et les staffs ont assisté à des séances de sensibilisation sur la lutte contre le dopage et sur la lutte contre le trucage de matches, comme cela est devenu la règle dans tous les championnats de jeunes

L'équipe technique de l'UEFA était constituée de Monika Staab (Allemagne) et d'Anna Signeul (Suède), dont les observations servent de base à ce rapport technique. En plus de présenter les statistiques de l'événement, il se donne pour but de répertorier quelques idées utiles à tous les entraîneurs qui travaillent pour faire progresser leurs joueuses.

https://fr.uefa.com/womensunder17/season=2017/technical-report/index.html#introduction