Analyse de l'équipe

France

France

France
JoueurNé lePos.ESPGERSCOBMClub
1Manon Heil11/03/1997Gardien80 Vendenheim FC (FRA)
2Estelle Cascarino05/02/1997Défenseur 8080 Olympique Lyonnais (FRA)
3Héloïse Mansuy13/02/1997Défenseur80 AS Nancy-Lorraine (FRA)
4Julie Marichaud12/11/1997Défenseur8080801 Olympique Lyonnais (FRA)
5Ludivine Willems17/01/1997Défenseur8080 FCF Hénin-Beaumont (FRA)
6Laura Condon18/03/1997Milieu20+80 Toulouse FC (FRA)
7Salomé Elisor21/01/1997Attaquant41* 27+ Olympique Lyonnais (FRA)
8Elise Legrout12/08/1997Milieu 80 Arras FCF (FRA)
9Delphine Cascarino05/02/1997Attaquant39+8080 Olympique Lyonnais (FRA)
10Clara Mateo28/11/1997Milieu808080 ESOF La-Roche-sur-Yon (FRA)
11Mathilde Jouanno12/05/1997Attaquant8039+77* FC Lorient Bretagne Sud (FRA)
12Soazig Quero08/03/1997Défenseur808080 FC Lorient Bretagne Sud (FRA)
13Clémence Martinez28/03/1997Attaquant 53* ESOF La-Roche-sur-Yon (FRA)
14Perle Morroni15/10/1997Milieu8018+3+ Paris Saint-Germain (FRA)
15Manon Uffren02/06/1997Milieu808080 Monteux FC (FRA)
16Elisa Launay09/09/1997Gardien 80 ES Blanquefort (FRA)
17Marine Julian09/01/1997Attaquant60*41* FCF Hénin-Beaumont (FRA)
18Anissa Lahmari17/02/1997Attaquant62*80 Paris Saint-Germain (FRA)
19Mylène Chavas07/01/1998Gardien 80 AS Saint-Étienne (FRA)
Pos. = Position; BM = Buts marqués; * = Titulaire; + = Remplaçant
©Press Eye (Belfast)

Sélectionneur : Guy Ferrier
06/12/51 
"On a beaucoup appris de ce tournoi, on a surtout appris qu’on ne pouvait pas se permettre de ne pas être à notre meilleur niveau. On est arrivés avec beaucoup de blessées et des joueuses revenant de blessure. Peut-être que si on avait réussi à faire match nul contre l’Espagne, on serait passés, mais on a eu trop de coups durs. Avec un effectif si décimé, c’était impossible pour les filles d’être à la hauteur. On a aussi fait trop d’erreurs individuelles, ce qu’on ne peut pas se permettre de faire si on a l’ambition d’aller loin dans un tournoi comme ça."

Analyse de l'équipe : France

Analyse de l'équipe : France

• Formation variable : 4-3-3 contre l’Espagne ; 4-1-4-1 contre l’Allemagne ; 4-4-2 contre l’Écosse

• Préférence pour le jeu court, jeu basé sur la possession de balle

• Jeu plus direct quand les passes étaient gênées par un pressing agressif

• Bonne technique, bons contrôles, mouvement, bonne coordination

• Défense basse avec milieu écran jouant bas

• Au mieux quand elle applique un pressing haut (contre l’Écosse) et domination au milieu de terrain

• Bonnes permutations, utilisation des côtés, surtout par Delphine Cascarino