Le site officiel du football européen

Introduction

Introduction
Rapport technique

Introduction

Le Championnat d’Europe féminin des moins de 17 ans de l’UEFA 2013/14 a été une petite révolution à lui tout seul.

Il s’agissait de la première phase finale de la compétition à être organisée en dehors de la Suisse. C’est l’Angleterre qui s’est chargée d’accueillir les jeunes filles dans son centre national de St George's Park flambant neuf, pour commémorer le 150e anniversaire de la Fédération anglaise (FA). Huit équipes étaient qualifiées pour ce tournoi, ce qui a permis à l’Autriche, à l’Italie, au Portugal et à l’Écosse de faire leurs débuts dans une compétition où les pays scandinaves ont été les grands absents.

Par ailleurs, le tournoi s’est joué en novembre-décembre, une innovation due au calendrier international de la FIFA qui demande à l’UEFA de déterminer ses trois participants européens à la Coupe du Monde féminine U-17 de la FIFA, prévue en mars-avril 2014. Elles ne pouvaient donc pas jouer leur EURO au mois de juin comme de tradition. Il a également fallu mettre en place un match pour la troisième place pour connaître le dernier qualifié au Mondial, au terme d’un calendrier de 16 matches.

©FA

Le parc Saint-Georges

Les huit équipes ont été logées au sein du St George's Park qui dispose d’installations ultramodernes, à tel point qu’un entraîneur s’est "plaint" que la surface de jeu des quatre stades auraient fort à faire pour être d’aussi bonne qualité que les terrains d’entraînement. Les 16 rencontres se sont jouées dans quatre stades à Burton, Chesterfield, Hinckley et Telford, tous à une heure de route du quartier général du tournoi.

Les coups d’envoi étaient vers midi ou en soirée pour favoriser la présence d’écoliers. L’affluence totale s’est élevée à 12 853 personnes, avec une pointe à 2 185 personnes pour le premier match des hôtes contre l’Italie. Le public a permis à la plupart des jeunes filles d’évoluer dans une ambiance qu’elles ne connaissaient pas et a ainsi contribué à la réussite de ce tournoi de développement.

Concernant le développement justement, les jeunes filles ont aussi dû travailler sur leurs devoirs d’école. La délégation allemande, par exemple, avait emmené avec elle deux professeurs tandis que les équipes consacraient au moins une heure de leur temps par jour à étudier en classe. Ce tournoi fut également éducatif : l’Écosse avait notamment emmené avec elle un grand groupe d’entraîneurs de jeunes afin d’observer les rencontres dans une phase finale qui a posé les références techniques et physiques chez les M17F.

Rédaction
Graham Turner
Sam Crompton

Administration/coordination
Stéphanie Tétaz

Observatrices techniques
Béatrice von Siebenthal
Hope Powell

Photos
Barry Cregg (Sportsfile)

Multimédia
Mike Cowley
Noah Broad
Joe Hanshaw
Gary Caine
Chris Parrott

Mise en page
Designwerk

https://fr.uefa.com/womensunder17/season=2014/technical-report/index.html#introduction