Le site officiel du football européen

L'Espagne franchit une marche

L'Espagne a mérité son titre à Nyon un an après avoir perdu 7-0 en finale face à l'Allemagne, dont le monopole a été entravé par la République d'Irlande qui a réalisé de véritables progrès.
par Paul Saffer

Ce contenu est transféré de telle façon qu'il est protégé et disponible uniquement au format Flash. Votre appareil ne semble pas être compatible avec notre lecteur de vidéo Flash.

L'Espagne franchit une marche

L'Espagne a mérité son titre à Nyon un an après avoir perdu 7-0 en finale face à l'Allemagne, dont le monopole a été entravé par la République d'Irlande qui a réalisé de véritables progrès.

Un an après avoir perdu la finale du Championnat d'Europe des moins de 17 ans de l'UEFA 7-0 contre l'Allemagne, l'Espagne est retournée à Nyon et a remporté le titre 2009/10.

Pour la première fois en trois ans de compétition, l'Allemagne n'a pas été championne, éliminée 1-0 en demi-finale par une équipe de République d'Irlande apparue pour la première fois à ce stade. L'Espagne avait fait forte impression lors de sa victoire 3-0 face aux Pays-Bas dans le dernier carré et, après 100 minutes sans but contre l'Irlande, il a été nécessaire de procéder à la première séance de tirs au but de l'histoire du tournoi.

Cela n'aurait pas pu mieux débuter pour l'Espagne. Entre les trois premiers tirs convertis par Sara Mérida, Laura Gutiérrez et Amanda Sampedro, la gardienne Dolores Gallardo repoussait les tentatives de Rianna Jarrett et Jessica Gleeson. Ciara O'Brien trompait Gallardo pour permettre à l'Irlande de ne pas subir une défaite cuisante, mais Ana Maria Catala inscrivait son tir au but pour donner à l'Espagne un avantage définitif de 4-1.

Ce fut une revanche sur la correction subie face à l'Allemagne il y a 12 mois. Non seulement l'Espagne était entraînée par Jorge Vilda, 28 ans, dont le père Ángel avait été en charge de l'équipe la saison précédente et faisait également partie de l'encadrement, mais Gutiérrez et Sampedro avaient toutes deux débuté la finale 2009, parmi les cinq filles de l'équipe restantes.

Sampedro, qui a soulevé le trophée le jour de son 17e anniversaire, a confié à UEFA.com : "Avec le recul, la saison dernière a été une précieuse leçon et nous avons beaucoup appris. Une fois que nous avons su que nous disputerions à nouveau la finale, note seule envie était de gagner cette fois."

De son côté, l'Irlande ne peut tirer que des enseignements positifs de son parcours malgré la fin déchirante. Aucune équipe de cette nation ne s'était qualifiée pour une compétition féminine majeure auparavant, mais elles ont réussi à atteindre la finale et à composter leur billet pour la Coupe du Monde féminine des moins de 17 ans de la FIFA. Leur victoire face à l'Allemagne correspond à la première défaite de leurs adversaires depuis le début de la compétition en 2007/08.

"Elles ont beaucoup appris et je sais que nous pouvons être encore meilleurs", a déclaré après la finale le manager Noel King, qui est également le sélectionneur de l'équipe première de l'Irlande en progrès constant. "Il s'agit dans l'ensemble d'un des plus beaux jours pour le football féminin irlandais et, bien sûr, pour le football irlandais."

La défaite face à l'Irlande à évidemment été un choc pour les joueuses de l'Allemagne, n'ayant pas encaissé le moindre but lors de la phase de qualification. Quatre jours plus tard, elles remettaient le bleu de chauffe pour s'imposer 3-0 contre les Pays-Bas dans le match pour la troisième place, rejoignant ainsi l'Espagne et l'Irlande pour le tour de qualification de la Coupe du Monde à Trinité-et-Tobago.

Les Pays-Bas, comme leurs équipes féminines première et des moins de 19 ans lors de leurs derniers championnats d'Europe, ont trouvé leurs limites en demi-finale. Cependant, après avoir manqué le dernier carré lors des deux premières saisons malgré le fait de n'avoir jamais perdu un match, elles ont franchi un nouveau palier.

http://fr.uefa.com/womensunder17/history/season=2010/index.html#la+revanche+espagnole

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • La désignation UEFA et le trophée du Championnat d'Europe féminin des moins de 17 ans de l'UEFA sont protégés en tant que marques et/ou droit d'auteur de l'UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L'utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.