Le site officiel du football européen

2009 : Rien n'arrête l'Allemagne

Publié: Jeudi, 10 septembre 2009, 1.51HEC
L'EURO féminin 2009 a donné lieu à beaucoup de nouveautés : nouveau pays organisateur, la Finlande, nouveau format avec 12 finalistes, dont 3 nouveaux participants. Mais toujours le même vainqueur : l'Allemagne.
par Paul Saffer
2009 : Rien n'arrête l'Allemagne
Les Allemandes ont encore gagné ©Getty Images
Publié: Jeudi, 10 septembre 2009, 1.51HEC

2009 : Rien n'arrête l'Allemagne

L'EURO féminin 2009 a donné lieu à beaucoup de nouveautés : nouveau pays organisateur, la Finlande, nouveau format avec 12 finalistes, dont 3 nouveaux participants. Mais toujours le même vainqueur : l'Allemagne.

Le Championnat d'Europe féminin de l'UEFA 2009 a donné lieu à beaucoup de nouveautés : nouveau pays organisateur, la Finlande, nouveau format avec 12 finalistes au lieu de 8, dont 3 nouveaux participants (Pays-Bas, Islande et Ukraine). Mais toujours le même vainqueur : l'Allemagne.

Pour la cinquième fois consécutive - la septième au total, les Allemandes ont raflé la mise. Comme en 2001 et 2005, elles ont remporté tous leurs matches, qualifications comprises. Lors de la victoire 6-2 face à l'Angleterre, la capitaine Birgit Prinz a marqué, comme lors des trois finales précédentes, et gagné sa cinquième médaille de championne.

46 équipes étaient sur la ligne de départ, 20 pays s'affrontant en tour préliminaire pour dégager 5 participants qui rejoignaient les 25 qualifiés automatiques pour la phase de groupes qualificative. Au bout de deux ans de campagne, les 8 formations déjà présentes en Angleterre en 2005 étaient à nouveau qualifiées, en compagnie de la Russie, de l'Islande, de l'Ukraine et des Pays-Bas.

Dès le premier jour de la phase finale, le duel des "petits nouveaux" voyait les Néerlandaises prendre le meilleur sur l'Ukraine (2-0), pendant que la Finlande se défaisait du Danemark devant plus de 16 000 spectateurs. L'hôte remportait le Groupe A devant les Pays-Bas. De son côté, l'Allemagne battait facilement la Norvège, la France et l'Islande pour terminer en tête du Groupe B devant les Bleues. La Suède dominait le Groupe C, suivie par l'Italie. Les deux meilleurs troisièmes, à savoir la Norvège et l'Angleterre, passaient aussi.

L'Angleterre mettait fin au bon parcours finlandais à Turku (3-2), alors que les Pays-Bas poursuivaient leur route aux dépens des Françaises, éliminées aux tirs au but à l'issue d'un nul 0-0 à Tampere. Les Allemandes luttaient pour écarter les Italiennes à Lahti (2-1) et la Norvège s'en sortait face à ses voisines suédoises à Helsinki (3-1). Dans le dernier carré, les Néerlandaises résistaient longtemps aux Anglaises avant de craquer 2-1 à Tampere. Surprise à Helsinki, où la Norvège menait à la pause ! Mais l'Allemagne finissait par s'imposer 3-1 grâce à Simone Laudehr, Célia Okoyino da Mbabi et Fatmire Bajramaj.

Le Stade olympique d'Helsinki était l'écrin de la finale, où Prinz et Melanie Behringer marquaient coup sur coup pour l'Allemagne, mais Karen Carney réduisait l'écart dans la foulée. Au retour des vestiaires, la jeune Kim Kulig donnait de l'air aux siennes mais Kelly Smith replaçait les Anglaises dans la course. Finalement, deux buts de Inka Grings et un autre signé Prinz assurait le nouveau sacre allemand. Grings terminait meilleure buteuse du tournoi pour la deuxième phase finale consécutive avec 6 réalisations, un record.

Mis à jour le: 18/06/13 13.26HEC

http://fr.uefa.com/womenseuro/season=2009/overview/index.html#2009+rien+narrete+lallemagne

Résultat final

La finale - 10/09/2009
Angleterre2-6Allemagne
 
  • Stade: Helsingin Olympiastadion
  • Ville: Helsinki (FIN)
demi-finalistes
Pays-Bas
Norvège
 

Calendrier

Tour préliminaire

Phase de qualification

Barrages

Phase finale