Tout sur le groupe D

Quatre équipes, un derby britannique, un derby ibérique, le Groupe D de l'EURO 2017 féminin s'annonce très relevé.

Francisco Neto, Anna Signeul, Marieanne Spacey et Jorge Vilda
Francisco Neto, Anna Signeul, Marieanne Spacey et Jorge Vilda ©Sportsfile
  • Les équipes : Angleterre, Écosse, Espagne, Portugal
  • Les matches

Mercredi 19 juillet
Espagne - Portugal (Doetinchem) 18 heures
Angleterre - Écosse (Utrecht) 20h45

Dimanche 23 juillet
Écosse - Portugal (Rotterdam) 18 heures
Angleterre - Espagne (Breda) 20h45

Jeudi 27 juillet
Portugal - Angleterre (Tilburg)20h45
Écosse - Espagne (Deventer) 20h45

  • 3 choses à savoir

• L'Écosse et le Portugal vont affronter leurs voisins pour leur première participation.

• L'Espagne a battu l'Angleterre 3-2 lors de la phase finale 2013, un match décisif dans leur groupe, après avoir éliminé l'Écosse en barrages avec deux buts marqués en prolongation.

• L'Espagne a battu deux fois le Portugal en qualification, 2-0 à domicile, 4-1 à l'extérieur.

  • Réactions

Marieanne Spacey, Angleterre, sélectionneuse adjointe
C'est un groupe magnifique, non ? Nous allons affronter trois grandes nations et c'est un groupe spécial avec nous contre l'Écosse et l'Espagne avec le Portugal.

©Sportsfile

Anna Signeul, Écosse, sélectionneuse
Pour les fans, Angleterre - Écosse est un tirage très excitant, j'espère que de nombreux supporters seront là. Nous avons joué l'Espagne plusieurs fois, c'est une excellente équipe, nous avons beaucoup de respect pour eux comme pour le Portugal, qui a réussi une chose fantastique pour se qualifier - gagner contre la Finlande après avoir été mené 2-0.

Jorge Vilda, Espagne, sélectionneur
L'Espagne se retrouve dans le groupe le plus équilibré. Nous avons joué contre ces adversaires récemment, ce sera un groupe très disputé. Chaque groupe aurait été relevé mais nous avons un groupe très difficile. Il y a deux équipes britanniques, qui vont se battre, courir, chercher à contre-attaquer, et le Portugal qui semble progresser et vous mener la vie plus dure à chaque fois.

Francisco Neto, Portugal, sélectionneur
C'est difficile mais n'importe quel groupe aurait été difficile. Nous allons commencer par l'Espagne, nous nous connaissons bien, nous nous sommes joués pendant les éliminatoires. L'Angleterre et l'Écosse sont deux équipes très solides, très physiques, nous nous attendons à avoir beaucoup de difficultés contre elles. Nous avons aussi des qualités et même si c'est notre première fois, nous allons essayer de faire de notre mieux dans ce tournoi.