France, Allemagne, Suède et Suisse OK

Belles victoires en faveur de la France, de l'Allemagne, de l'Espagne, de la Suède et de la Suisse dans les éliminatoires du mois d'octobre.

La Suisse fête sa victoire 3-0 contre l'Italie
La Suisse fête sa victoire 3-0 contre l'Italie ©Getty Images

Le Championnat d'Europe féminin de l'UEFA 2017 a passé la vitesse supérieure la semaine dernière alors que les équipes attendues que sont la Suisse, vainqueur en Italie, la Suède, qui a battu le Danemark, l'Espagne, qui s'est imposée en Finlande, et la France qui a disposé de l'Ukraine en ex Union soviétique, en justifier le statut de favori de leur groupe.

• Les éliminatoires se déroulent jusqu'au 20 septembre 2016.
• Les vainqueurs de groupe et les six meilleurs deuxièmes (en fonction de leurs résultats face aux cinq meilleurs classés de leur groupe) rejoignent les Pays-Bas en phase finale, du 16 juillet au 6 août 2017.
• les autres deuxièmes disputeront des barrages qui leur permettront de participer pour la première fois à une phase finale à ses équipes. Les barrages se joueront du 17 au 25 octobre 2016. Un tirage au sort déterminera quelle équipe recevra au match aller. Il se tiendra le 23 septembre 2016.
Résultats d'octobre
Classements

Groupe 1
L'Écosse Islande renforce leur emprise sur ce groupe en restant sans faute depuis le début des éliminatoires.

Écosse 4-1 Macédoine
Écosse 4-1 Macédoine©FFM


Groupe 2
L'Espagne a disputé son premier match mardi, une victoire en Finlande.

Groupe 3
L'équipe de France féminine compte six points en deux matches dans le Groupe 3 des éliminatoires du Championnat d'Europe féminin de l'UEFA 2017 après sa victoire à Kyiv, en Ukraine, mardi soir, sur le score de 3-0.

Les joueuses de Philippe Bergeroô ont dominé la rencotre et ouvert le score à la 42e minute par Marie-Laure Delie. Les buts d'Élise Bussaglia et Amel Majri leur donnent une confortable avance sur la Roumanie, deuxième, qu'elles ont battues lors de la première journée sur le même score.

Regardez les images du match

Marie-Laure Delie (à droite) célèbre son but en Ukraine
Marie-Laure Delie (à droite) célèbre son but en Ukraine©AFP

Groupe 4
La plus grosse affluence de ces éliminatoires jusqu'ici a été atteinte pour la victoire de la Suède, vainqueur dans notre pays demi-finalistes en 2013, le Danemark, sur le score de un but à zéro. La Parisienne Caroline Seger a été la seule douteuse de la rencontre à la 59e minute

Groupe 5
En quête d'un septième titre d'affilée de championne d'Europe, l'Allemagne, après avoir remporté deux victoires en septembre, a continué sur sa lancée en battant la Russie deux buts à zéro, puis la Turquie, cette butte à zéro. Mandy Islacker; hétoïne de la finale de la Champions League, a marqué un but pour chacune de ses deux premières sélections.

Quatre matchs et quatre victoires en faveur de l'Allemagne
Quatre matchs et quatre victoires en faveur de l'Allemagne©Getty Images

Groupe 6
Après avoir participé à son premier tournoi majeur en 2015 avec la Coupe du Monde, la Suisse est bien partie pour enchaîner après une victoire trois buts à zéro en Italie. Lara Dickenmann a inscrit deux buts.

Groupe 7
Belgique et Serbie sont les deux équipes qui ont remporté deux victoires dans ce groupe.

 


La Belgique célèbre un but en Bosnie-Herzégovine
La Belgique célèbre un but en Bosnie-Herzégovine©Fedja Krvavac

Groupe 8
La Norvège, deuxième en 2013, a battu le Pays de Galles 4-0 pour conserver la première place

Pays organisateur
Les Pays-Bas ont disputé leur premier match sous les ordres d'Arjan van der Laan vendredi dernier et se sont imposés contre la France à Paris. Danielle van de Donk A ouvert le score avant le but contre son camp de Griedge Mbock la réduction du score de Camille Abily. Ensuite, mardi, n'ont pu aller au bout de leur match contre la Pologne à Wroclaw en raison d'une panne d'éclairage. Le score était de un but à zéro en faveur de la Pologne à la pause.