Le site officiel du football européen

EURO féminin : week-end de qualif décisif

Publié: Mardi, 11 septembre 2012, 17.01HEC
La France, le Danemark et la Finlande peuvent valider leur billet dès samedi pour la phase finale de l'EURO féminin de l'UEFA 2013.
par Paul Saffer
EURO féminin : week-end de qualif décisif
L'équipe de France féminine peut assurer sa qualification samedi ©Getty Images
 

Photos

  • Lieke Martens (Netherlands)
  • Vivianne Miedema (Netherlands)
  • Sherida Spitse (Netherlands)
  • Desiree van Lunteren (Netherlands)
Publié: Mardi, 11 septembre 2012, 17.01HEC

EURO féminin : week-end de qualif décisif

La France, le Danemark et la Finlande peuvent valider leur billet dès samedi pour la phase finale de l'EURO féminin de l'UEFA 2013.

Les deux dernières journées de qualifications du Championnat d'Europe féminin de l'UEFA 2013 auront lieu cette semaine et les trois derniers tickets pourraient être distribués samedi.

En juin, l’Allemagne, tenante du titre, et l’Italie sont devenues les premières nations à valider leur qualification directe, attribuée aux neuf vainqueurs de chaque groupe ainsi qu’au deuxième possédant le meilleur bilan face aux cinq meilleurs de sa section. Alors que la Suède, pays hôte, a déjà son billet pour la phase finale qui se déroulera du 10 au 28 juillet 2013, le nombre de qualifiés connus pourrait doubler ce week-end.

Comme l’Italie, la France et le Danemark n’ont toujours pas lâché le moindre point dans leur groupe respectif et pourraient se qualifier samedi dès l’avant-dernière journée. Le Danemark a seulement besoin d’un nul face à l’Autriche, déjà assurée de disputer les barrages pour la première fois. La France devra quant à elle disposer de la République d’Irlande à Guingamp, à moins que l’Écosse soit tenue en échec au Pays de Galles. Si ce dernier l’emportait, il prendrait la deuxième place et obligerait l’Écosse à prendre au moins un point à la France mercredi 19 pour atteindre les barrages.

La Finlande, invaincue, possède six points d’avance sur la Slovaquie, l’Ukraine et le Belarus dans le Groupe 5. Un nul en Estonie, qui a perdu tous ses matches, assurerait la présence en Suède des protégées d’Andrée Jeglertz. Le Belarus et l’Ukraine, qui possèdent un match en retard par rapport à la Slovaquie, ont rendez-vous à Mogilev pour un duel sans doute déterminant dans l’optique de la deuxième place.

Le Groupe 3 est plus incertain mais l’Islande, qui recevra l’Irlande du Nord, aura à cœur de rester en tête du classement avant son dernier déplacement en Norvège, actuelle deuxième à une longueur. Celle-ci accueille pour sa part la Belgique, située à une unité derrière, qui ne peut se permettre de perdre à Oslo si elle souhaite rester dans la course.

L’Italie, déjà lauréate du Groupe 1, tentera de poursuivre son carton plein à domicile dimanche face à la Pologne, qui doit rester au contact de la Russie, deuxième. Si la Russie s’impose en Ancienne République Yougoslave de Macédoine samedi, cela obligera la Pologne à gagner en Italie puis en Russie mercredi 19.

Dans le Groupe 2, l’Allemagne a scellé la première place et l’Espagne est certaine de participer au tirage au sort des barrages le 21 septembre. Dans le Groupe 5, tout se jouera mercredi. En cas de succès sur la Croatie, l’Angleterre dépasserait les Pays-Bas qui finiraient meilleur deuxième quoi qu’il arrive.

Classements

Qualifiés : Italie, Allemagne, Suède (pays hôte)

Première ou deuxième place minimum : France, Angleterre, Pays-Bas, Finlande, Danemark, Autriche

Barrages assurés : Espagne

Encore en course : Russie, Pologne*, Islande, Norvège, Belgique, Ukraine, Belarus*, Slovaquie*, Écosse, Pays de Galles*

*Barrages uniquement

Mis à jour le: 12/09/12 13.33HEC

En relation

Équipes

http://fr.uefa.com/womenseuro/news/newsid=1857982.html#euro+feminin+week+qualif+decisif