Le site officiel du football européen

Histoire

Histoire
Birgit Prinz (Germany) ©Getty Images
 

L'avènement du football féminin, marqué par un pic de popularité sans précédent dans les années 90, doit beaucoup à la création de la Compétition européenne de l'UEFA pour les équipes féminines représentatives, organisée au début des années 1980.

Le tournoi inaugural de la Compétition avait été joué entre 1982 et 1984, opposant seize équipes européennes pour une qualification à une finale en matches aller-retour. Au terme de la phase régulière de la compétition, la Suède et l'Angleterre s'étaient finalement qualifiées pour la finale. Ce match avait été âprement disputé, chacune des deux équipes remportant son match à domicile 1-0. La Suède triomphait 4-3 aux tirs au but, au terme du match retour disputé à Luton, le 27 mai 1984.

Les deux équipes se retrouvaient lors de l'édition 1984/87, cette fois au stade des demi-finales. La Suède l'emportait encore et défiait les Norvégiennes en finale. Celles-ci, déjà impressionnantes lors de leur victoire 2-0 en demi-finale contre l'Italie, s'imposaient 2-1 lors de la finale à Oslo, et donnaient une nouvelle dimension au football féminin dans le pays.

A l'ouverture de l'édition 1987/89, la Norvège se présentait de nouveau comme l'équipe à battre. Elle manquait pourtant de peu une élimination dès le premier tour en ne terminant que deuxième de son groupe, derrière une équipe du Danemark en progrès constants, après avoir battu l'Angleterre 3-1 lors de l'ultime match du groupe. Les Danoises étaient par la suite éliminées par la Suède, elle-même battue par la Norvège en demi-finales. Dans le même temps, l'Allemagne de l'Ouest se hissait jusqu'en finale, au cours de laquelle elle faisait la démonstration de son nouveau statut en dominant la Norvège 4-1 à Osnabrück en juillet 1989.

La compétition prenait dès lors le nom de Championnat d'Europe, et le champion en titre, l'Allemagne désormais réunifiée, goûtait à nouveau au succès en 1989/91, s'imposant une nouvelle fois face à la Norvège, sur le score de 3-1 à Aalborg, au Danemark. Malgré la domination allemande, le football féminin connaissait alors un engouement nouveau, se développant sur tout le continent, comme l'éclosion de l'Italie lors de la deuxième édition du Championnat d'Europe allait le prouver.

Les Azzurre se qualifiaient en effet pour la finale en éliminant les championnes allemandes et défiaient les inévitables Norvégiennes, désireuses d'en finir avec une série de défaites en finale. Leur expérience du rendez-vous s'avérait d'ailleurs décisive et les Scandinaves s'imposaient 1-0 à Cesena face au pays hôte. La phase finale de l'édition 1993/95 se disputait en Allemagne, et le pays organisateur profitait d'un impressionnant soutien populaire pour l'emporter en dominant la Suède 3-2 à Kaiserslautern.

L'Allemagne cueillait les fruits d'un investissement important dans le football féminin en remportant de nouveau l'édition suivante, en battant l'Italie 2-0 en finale à Oslo le 12 juillet 1997. Cette phase finale était la première à huit équipes, et la dernière à être organisée tous les deux ans. Le Championnat d'Europe a désormais lieu tous les quatre ans, sur une période de deux ans, de même que les éliminaroires de l'UEFA pour la Coupe du Monde de la FIFA, organisée tous les quatre ans.

Après leurs succès de 1995 et 1997, les Allemandes réalisaient le triplé en remportant l'édition 2001 aux dépens de la Suède, grâce à un unique but en or de Claudia Müller lors de la finale à Ulm. L'Allemagne rééditait son exploit en 2005 en obtenant un quadruplé historique, remportant ses cinq matches, dont une victoire 3-1 en finale contre la Norvège. La phase finale était élargie à 12 équipes pour l'édition 2009 en Finlande mais le résultat était le même : six victoires allemandes, dont un succès 6-2 sur l'Angleterre en finale. L'édition 2013 se jouera en Suède.

http://fr.uefa.com/news/newsid=322096.html#histoire

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • Les désignations UEFA et EURO féminin, le logo et le trophée du Championnat d'Europe féminin de l'UEFA sont protégés en tant que marques et/ou droit d'auteur de l'UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite.