Le site officiel du football européen

Introduction

Introduction
Rapport technique

Introduction

Pour la deuxième saison, l'UEFA publie un rapport technique sur l'UEFA Women’s Champions League dont le but est d'évaluer les équipes du meilleur niveau selon la perspective de l'entraîneur. Le rapport a été préparé sur la base de l'analyse d'observateurs techniques expérimentés présents lors des matches qui ont été joués à partir des quarts de finale et jusqu'à la finale qui se disputait à Reggio d'Émilie. Ensuite, toute l'équipe technique s'est réunie à Milan pour mettre en commun ses observations effectuées pendant la saison.

©Sportsfile

Lyon à l'échauffement avant la finale

Pour 2015/16, les observateurs étaient Hesterine de Reus (Pays-Bas), Patricia González (Espagne), Jarmo Matikainen (Finlande), Hope Powell (Angleterre) et Anna Signeul (Suède). Tous possèdent une grande expérience de sélectionneurs nationaux et sont formateurs UEFA (et FIFA). 

L'objectif de ce rapport technique est d'offrir un commentaire, une analyse et des points de débat qui, espérons-le, vont donner matière à réflexion aux techniciens et, en se concentrant sur les clubs impliqués dans une phase à élimination directe de haut niveau, contribuer aux progrès continus du football féminin. Le but est de fournir aux entraîneurs qui travaillent sur la formation des informations qui pourraient les aider à connaître les qualités nécessaires aux joueuses et aux entraîneurs qui écriront demain l'histoire de l'UEFA Women’s Champions League.

En ce qui concerne la promotion de la compétition et du football féminin en général, l'édition 2015/16 a consacré le retour de la finale deux jours avant la finale masculine de l'UEFA Champions League, un format qui avait été abandonné la saison précédente en raison de conflits calendaires avec la Coupe du Monde Féminine de la FIFA.

Ce fut également la première finale de l'UEFA Women’s Champions League disputée en Italie. Elle s'est déroulée au Stadio Città del Tricolore, à Reggio d'Émilie, antre du club de première division italienne de l'US Sassuolo et de l'équipe de Pro Lega de l'AC Reggiana 1919. L'événement a attiré un public record de 15 117 spectateurs. Patrizia Panico (110 buts en 204 matches pour l'équipe nationale d'Italie) a été ambassadrice de l'UEFA pour cette finale et a joué un rôle important dans la présentation du trophée au maire de la ville italienne en présence d'Antonio Conte et d'Antonio Cabrini, qui étaient alors respectifvement sélectionneurs des équipes nationales d'Italie masculine et féminine.

Autre point notable, deux mois avant la finale, le trophée était présent au stade Olympique, à Rome, pour marquer la journée internationale de la femme et mettre en évidence la campagne visant à sensibiliser à la lutte contre le cancer du sein.

©AFP/Getty Images

Les joueuses de Wolfsburg à l'entraînement à la veille de la finale à Reggio Emilia

https://fr.uefa.com/womenschampionsleague/season=2016/technical-report/index.html#introduction