Le site officiel du football européen

2015 : La Suède sacrée

Publié: Mercredi, 8 juillet 2015, 17.14HEC
Encouragée par de nombreux fans en République tchèque, la Suède a dominé le Portugal pour remporter son premier titre M21.

rate galleryrate photo
1/0
counter
  • loading...
Publié: Mercredi, 8 juillet 2015, 17.14HEC

2015 : La Suède sacrée

Encouragée par de nombreux fans en République tchèque, la Suède a dominé le Portugal pour remporter son premier titre M21.

Suède 0-0 Portugal (a.p., la Suède l'emporte 4-3 aux t.a.b.)
Stade Eden, Prague

Fier d'avoir signé l'unique sans-faute durant la campagne de qualification, le Portugal – comptant dans ses rangs de jeunes stars comme William Carvalho et Bernardo Silva – faisait logiquement partie des favoris pour la victoire finale en République tchèque. Et les Lusitaniens furent proches de mettre fin à la domination de leurs voisins espagnols, vainqueurs des deux derniers EURO Espoirs, mais éliminés par la Serbie en barrages, après avoir concédé leur première défaite en 35 rencontres.

Les troupes de Rui Jorge, néanmoins, égalaient leur meilleur parcours dans la compétition, lorsqu'une formation composée notamment de Rui Costa et Luís Figo s'inclinait en finale de l'édition 1994 à l'Italie, sans parvenir à réaliser l'exploit qui avait échappé à cette génération dorée : offrir au Portugal son premier titre M21. Cette fois, c'est la Suède, spécialiste du renversement de situation, qui brisa le rêve de tout un pays, offrant par la même occasion au pays scandinave son premier titre en Espoirs, grâce à deux arrêts décisifs signés Patrik Carlgren, lors d'une séance de tirs au but qui se déroula devant une véritable armée de fans tout de jaune et bleu vêtus.

La formation dirigée par Håkan Ericson avait déjà montré l'étendue de son talent en décrochant son billet pour la phase finale après un revers 2-0 contre la France, en barrages aller. Les Scandinaves ne devaient leur qualification dans le Groupe 7 qu'à une réalisation signée de leur capitaine, Oscar Hiljemark, à la 92e minute, leur offrant un succès 4-3 face à la Turquie lors de l'ultime journée.

Les temps forts de la finale

La Suède était ensuite menée d'un but et réduite à dix face à l'Italie en première journée de la phase finale. Mais les outsiders du Groupe B faisaient mouche à deux reprises après la pause pour s'offrir une victoire inespérée. Le Portugal s'imposait également par la plus courte des marges pour sa première sortie, 1-0, face à l'Angleterre, pour ce qui était leur 11e victoire consécutive dans la compétition.

En deuxième journée, les hôtes faisaient oublier leur défaite en match d'ouverture face au Danemark en écrasant la Serbie, 4-0, grâce notamment à un triplé signé Jan Kliment, futur meilleur buteur de la phase finale. Dans le même temps, Jesse Lingard offrait la victoire à l'Angleterre face à la Suède, condamnant les champions à leur unique défaite de la compétition. Dans le Groupe A, l'Allemagne décrochait son billet pour le dernier carré en infligeant au Danemark sa plus lourde défaite de l'histoire dans ce tournoi (3-0).

En réponse, Jess Thorup titularisait huit internationaux A pour permettre au Danemark de s'assurer la dernière place pour les demi-finales – en compagnie de l'Allemagne, deuxième du groupe – en battant la Serbie 2-0. Dans le Groupe B, l'Italie semblait avoir fait le plus dur en s'imposant nettement face à l'Angleterre. Oui, mais voilà, la Suède créait à nouveau la surprise, cette fois en portant le score à 1-1 à deux minutes de la fin face au Portugal, le but de Simon Tibbling étant synonyme d'élimination pour les Azzurrini et l'Angleterre, privée de dernier carré pour la troisième édition de rang.

Trois jours plus tard, le Portugal s'offrait sa première finale en M21 lorsque cinq joueurs différents faisaient mouche, pour infliger à l'Allemagne sa plus lourde défaite dans la compétition. L'autre demi-finale, un derby scandinave, voyait la Suède l'emporter 4-1 au Stade Letná de Prague – pour une fois, les Suédois n'avaient donc pas eu besoin de miracle pour s'imposer.

La Suède et le Portugal allaient donc se retrouver en finale, six jours seulement après leur match nul dans le Groupe A. Au terme de 120 minutes vierges de but, la première séance de tirs au but en finale depuis 2002 était requise pour désigner le champion d'Europe M21. Le portier suédois Carlgren endossait le costume de héros en repoussant les tentatives de Ricardo Esgaio William – nommé par la suite Joueur du tournoi – pour offrir aux Blågult leur premier trophée UEFA officiel. "Cela ressemble à un conte de fées, et c'est incroyable", confiait ensuite Ericson.

Mis à jour le: 09/07/15 12.26HEC

En relation

Associations membres
  • SSI Err
  • SSI Err
  • SSI Err
  • SSI Err
  • SSI Err
Équipes
  • SSI Err
  • SSI Err
  • SSI Err
  • SSI Err
  • SSI Err

http://fr.uefa.com/under21/season=2015/overview/index.html#sacres+suedois

Résultat final

La finale - 30/06/2015
Suède0-0Portugal
 
  • Suède l'emporte 4-3 aux tirs au but
  • Stade: Eden Stadium
  • Ville: Prague (CZE)
demi-finalistes
Danemark
Allemagne
 

Calendrier

Éliminatoires

Barrages

Phase de groupes

Demi-finales

Barrage olympique*

Finale