Le site officiel du football européen

La Norvège douche les Bleuets

Publié: Mardi, 16 octobre 2012, 18.13HEC
Norvège 5-3 France (tot. 5-4 )
Les Nordiques ont livré un match d'anthologie pour priver encore une fois la France de phase finale.
La Norvège douche les Bleuets
La joie des joueurs norvégiens sur le but de Thomas Rogne ©AFP/Getty Images

Statistiques des matches

NorvègeFrance

Buts marqués5
 
3
Tirs cadrés8
 
10
Tirs non cadrés2
 
4
Corners4
 
4
Fautes commises2
 
8
Cartons jaunes0
2
Cartons rouges0
1

Classements

Publié: Mardi, 16 octobre 2012, 18.13HEC

La Norvège douche les Bleuets

Norvège 5-3 France (tot. 5-4 )
Les Nordiques ont livré un match d'anthologie pour priver encore une fois la France de phase finale.

La Norvège s'est qualifiée pour la phase finale du Championnat d'Europe des moins de 21 ans de l'UEFA, en juin en Israël, au bout d'une rencontre exceptionnelle à Drammen. Ces huit buts laissent toutefois la France, réduite à dix en fin de match, avec d'énormes regrets et une absence en phase finale qui s'allongera à neuf ans, au moins.

La dernière participation des Bleuets au tour final M21 date de 2006. Ils devront attendre au moins 2015 à présent. Après leur victoire 1-0 au match aller, surtout au vu de leur domination, ils pensaient pourtant mettre fin à la disette. Ils sont, hélas pour eux, tombés sur onze diables rouges, mis en selle par un début de match parfait (3 buts en 29 minutes) et solides mentalement pour résister au retour de leur adversaire qui échoue à un but de la Terre promise.

Les joueurs de Per Joar Hansen démarraient pied au plancher sur un terrain synthétique rendu glissant par l'averse glaciale. Dans les premières minutes, le gardien français Ali Ahamada était sollicité sur deux cafouillages avant d'être sauvé par son poteau sur une tentative de Vegar Hedenstad. Pris à la gorge, les Français posaient un genou à terre quand Chris Mavinga commettait une faute sur Jo Inge Berget qui s'enfonçait dans la surface : Penalty ! Ahamada touchait le ballon puissant de Harmet Singh, mais sans l'empêcher d'entrer dans le but (1-0, 13e).

Pas vraiment à son aise, la défense des Bleuets cédait encore quelques instants plus tard. Berget portait encore le danger sur son côté droit pour servir en retrait Håvard Nielsen, lequel marquait sans contrôle de l'intérieur de la surface (2-0, 19e). Et pour faire bonne mesure, les Français, qui n'avaient pris que deux buts en dix matches dans la compétition jusque-là, s'inclinaient une troisième fois en moins de quinze minutes ; un coup franc de la droite de Hedenstad traversait le paquet avant d'être poussé au fond par la tête de Thomas Rogne, l'homme qui avait dévié malencontreusement le ballon au match aller sur le but de Raphaël Varane au Havre (3-0, 27e).

Mais comme ce match était un peu fou, les hommes d'Érick Mombaerts, sur leur première occasion, se redonnaient espoir. Anthony Knockaert lançait en profondeur Joshua Guilavogui qui très habilement évitait la charge d'Omar Elabdellaoui pour glisser le ballon dans le soupirail d'Orjan Nyland Haskjold sorti à sa rencontre (3-1, 29e).

C'est avec ce retard que les Français se retrouvaient au vestiaire à la pause. Un but leur aurait redonné la qualification mais les Norvégiens creusaient l'écart en contre après 11 minutes en seconde période. Après avoir remonté tout le terrain Anders Konradssen décalait Håvard Nordtveit sur la droite et retrouvait le ballon pour battre Ahamada (4-1, 56e).

Les changements effectués par Mombaerts, qui faisait entrer Mbaye Niang, Henri Saivet et Antoine Griezmann, rendait l'équipe de France plus offensive mais c'est derrière qu'elle péchait, à l'image de la mésentente entre Ahamada et Eliaquim Mangala qui permettait à Breget de lober tout ce monde (5-1, 66e). Les jeunes Français, vaincus une seule fois avant mardi dans la compétition, ne baissaient pas les bras et à six minutes de la fin, l'espoir revenait avec un centre de Rémy Cabella converti par Alexandre Lacazette (5-2, 84e). Dans la foulée, le Lyonnais était expulsé pour un coup de tête sur Singh.

Cela n'empêchait pas la France de réduire une dernière fois l'écart sur un exploit personnel de Griezmann (tir en pivot en pleine surface, 5-3, 87e) pour amorcer cinq dernières minutes insoutenables où les deux équipes se procuraient chacune une occasion. Au coup de sifflet final, le petit stade de Drammen, qui a vu défiler tous les adversaires de la Norvège, pouvait exulter. La qualification était en poche.

Mis à jour le: 09/05/13 11.41HEC

http://fr.uefa.com/under21/season=2013/matches/round=2000193/match=2010669/postmatch/report/index.html#la+norvege+fait

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • La désignation UEFA ainsi que le logo et le trophée du Championnat d'Europe des moins de 21 ans de l'UEFA sont protégés en tant que marques et/ou droit d'auteur de l'UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L'utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.