Le site officiel du football européen

2013 : l'Espagne au-dessus

Publié: Mercredi, 19 juin 2013, 9.57HEC
L'Espagne a trouvé des cieux favorable et un accueil chaleureux en Espagne pour conserver avec la manière son titre de championne d'Europe.

rate galleryrate photo
1/0
counter
  • loading...
Publié: Mercredi, 19 juin 2013, 9.57HEC

2013 : l'Espagne au-dessus

L'Espagne a trouvé des cieux favorable et un accueil chaleureux en Espagne pour conserver avec la manière son titre de championne d'Europe.

Finale : Italie 2-4 Espagne
(Immobile 10e, Borini 80e; Thiago 6e, 31e, 38e s.p., Isco 66e s.p.)
Teddy Stadium, Jérusalem

Les joueurs de Julen Lopetegui étaient particulièrement attendus pour cette phase finale. Ils n'ont pas déçu. Mieux, ils ont dominé de manière outrageuse jusqu'à la finale qui s'est déroulée à Jérusalem.

Le capitaine Thiago Alcántara a été la star de cette rencontre en marquant trois buts en 32 minutes en première période. Cette prestation n'a été rendue possible que par un jeu collectif auquel la sélection espagnole a habitué l'Europe dans toutes les catégories d'âge.

Dans ce tournoi, beaucoup de résultats ont été acquis dans les dernières minutes, à commencer par celui du match d'ouverture au cours duquel Israël était rejointe sur le gong par la Norvège à Netanya. Le Néerlandais Leroy Fer n'était pas en reste en donnant la victoire à son pays dans les dernières minutes sur l'Allemagne à Petah Tikva.

Les deux finalistes s'imposaient également au sprint dans leur premier match. L'Espagne remettait cela lors de la deuxième journée contre l'Allemagne tandis que l'Italie faisait moins de détail en s'imposant quatre buts à zéro à Tel-Aviv contre Israël. Vainqueur en 2009, l'Allemagne ne se qualifiait pas pour les demi-finales. Le même sort attendait l'Angleterre qui était battue par la Norvège, l'équipe qui allait être la sensation de ce tournoi. Pour les Pays-Bas, en revanche, l'expérience payait avec cinq buts marqués contre la Russie par une équipe de titulaires qui comptaient à eux tous 56 sélections en équipe A.

En plus de bénéficier d'un collectif extrêmement bien huilé, les Espagnols pouvaient compter sur un joker de luxe nommé Álvaro Morata, buteur dans les quatre premiers matches, dont trois fois après être entré en jeu en cours de rencontre.

Le public israélien, de son côté, pouvait faire la fête à son équipe pour son dernier match dans la phase de groupes. Les joueurs de Guy Luzon ne se qualifiaient pas pour le dernier carré mais ils quittaient la compétition avec une victoire un but à zéro au Teddy Stadium sur l'Angleterre, grâce à la réalisation d'Ofir Krieff.

L'Espagne mettait fin, en demi-finales, à l'aventure norvégienne qui avait commencé dès les qualifications avec l'élimination de l'Allemagne et puis qui s'était poursuivie en barrages avec une victoire sur la France. Score final : trois buts à zéro. Dans l'autre demi-finale, il fallait un but à la 79e minute signé Fabio Borini pour que l'Italie élimine les Pays-Bas.

C'est de cette manière que les deux pays ayant le plus souvent remporté cette compétition se retrouvaient devant 29 320 personnes pour la finale. Une finale qui partait sur les chapeaux de roues avec deux buts dans les 10 premières minutes. Les Italiens semblaient alors en mesure d'apporter la contestation au football très léché des Espagnols. Mais c'était sans compter sur la virtuosité de Thiago et de ses coéquipiers.

Le joueur du FC Barcelona avait déjà marqué en finale 2011 contre la Suisse, et trois autres buts ainsi qu'un penalty signé Isco lui permettaient de quitter Israël comme il était venu, en champion d'Europe Espoirs.

Mis à jour le: 20/06/13 9.47HEC

En relation

Associations membres
  • SSI Err
  • SSI Err
  • SSI Err
  • SSI Err
  • SSI Err
  • SSI Err
  • SSI Err
  • SSI Err
Équipes

http://fr.uefa.com/under21/season=2013/overview/index.html#2013+lespagne+dessus

Résultat final

La finale - 18/06/2013
Italie2-4Espagne
 
  • Stade: Itztadion Teddy
  • Ville: Jérusalem (ISR)
demi-finalistes
Pays-Bas
Norvège
 

Calendrier

Éliminatoires

Barrages

Phase de groupes

Phase à élimination directe

Finale