Le site officiel du football européen

Introduction

Introduction
Rapport technique

Introduction

Même si la Fédération allemande (DFB) avait accueilli trois fois le tournoi final lorsque la compétition opposait encore les moins de 18 ans, la 15e édition du Championnat d'Europe des moins de 19 ans de l'UEFA fut la première disputée en Allemagne. Les seize rencontres étaient reparties sur dix stades différents, dans la région de Baden-Württemberg, les équipes des Groupes A et B étant respectivement basées à Stuttgart et Ulm. Après la phase de groupes, les camps de base furent déplacés à Heidelberg.

©Sportsfile

Le match d'ouverture a enregistré une affluence record

Le tournoi a démarré par un coup de tonnerre. Le match d'ouverture, entre le pays hôte et l'Italie, à la Stuttgart Arena, a été suivi par 54 689 spectateurs. Le record de 25 100, remontant à la finale de l'édition précédente entre l'Ukraine, pays hôte, et l'Angleterre, était alors pulvérisé. Après un match d'ouverture incroyable, les autres rencontres se sont tenues à Aalen, Aspach, Heidenheim, Mannheim, Reutlingen, Sandhausen, Ulm et le Stadion auf der Waldau de Stuttgart. La finale, elle, s'est jouée devant 25 100 personnes, à Sinsheim.

Pour mettre en avant la nature compétitive de la catégorie des Moins de 19 ans, il est bon de rappeler que seuls quatre des finalistes 2015 étaient présents en Allemagne. L'absence la plus notable reste celle de l'Espagne, championne en titre, éliminée lors du Tour Élite, au cours duquel elle a affronté l'Angleterre. Les coups d'envoi des matches étaient donnés soit à midi, soit en soirée. Les conditions climatiques n'ont finalement pas eu d'incidence notable, car les températures les plus fortes ont surtout été relevées lors des jours de repos.

©Sportsfile

Pour la 1re fois, les équipes ont pu effectuer un 4e changement

Le format du tournoi comportait un petit ajout : les troisièmes de groupe devaient s'affronter en barrage pour déterminer le cinquième participant européen (en plus des quatre demi-finalistes) pour la Coupe du Monde U-20 de la FIFA qui se tiendra en République de Corée, en mai-juin 2017. Ce barrage, qui mettait aux prises l'Allemagne et les Pays-Bas, a permis la mise en place d'une nouvelle règle expérimentale : le quatrième changement. Ainsi, le sélectionneur néerlandais a pu faire entrer un quatrième remplaçant, à la 16e minute de la prolongation. Quatre minutes plus tard, son homologue allemand faisait de même. En termes de progression des joueurs, on constate que seul un remplaçant n'a pas disputé la moindre minute dans le tournoi final.

Grâce à "Eurosport", une couverture télévisuelle complète du tournoi fut mise en place. Après l'affluence spectaculaire enregistrée pour le match d'ouverture, le nombre moyen de spectateurs fut, lui aussi, impressionnant. En effet, 162 972 spectateurs ont été comptabilisés sur l'ensemble du tournoi, soit une moyenne de 10 186 personnes par match. C'est plus du double de spectateurs enregistré sur l'édition précédente, et presque cinq fois plus, en moyenne, qu'en 2014.

https://fr.uefa.com/under19/season=2016/technical-report/index.html#introduction