Le site officiel du football européen

Le capitaine présente ses équipiers

Publié: Samedi, 23 juillet 2016, 17.49HEC
Lucas Tousart, milieu de terrain et capitaine des Bleuets, présente ses coéquipiers parmi lesquels "le Roc", "le serial-killer sympa" et "la dynamite".
Le capitaine présente ses équipiers
Amine Harit & Lucas Tousart (France) ©Sportsfile

En route pour la finale

Le Championnat d’Europe des moins de 19 ans de l’UEFA est composé de trois phases : la phase de qualification, le tour Élite et la phase finale.

Tour de qualification
Le tour de qualification, qui se déroule en automne, se compose de 13 groupes de quatre équipes s’affrontant dans des mini-tournois dans un seul pays. Les deux premiers de chaque groupe se qualifient, ainsi que le meilleur troisième, c’est-à-dire l'équipe terminant troisième ayant enregistré les meilleurs résultats contre les deux premiers de son groupe.

Tour Élite
Au tour Élite, qui a lieu au printemps, ces 27 qualifiés rejoignent la tête de série qualifiée d'office et s'affrontent dans sept mini-tournois composés de quatre équipes chacun. Les premiers de chaque groupe rejoignent ensuite le pays hôte en phase finale.

Phase finale
Les sept qualifiés et le pays organisateur sont séparés en deux groupes de quatre où chaque équipe se rencontre une seule fois. Les deux premiers s’affrontent en demi-finales avant le clash ultime de la finale.

Pour plus d'informations, notamment les critères permettant de séparer les équipes à égalité de points dans un groupe, ou après prolongation en phase à élimination directe, consultez le règlement officiel de la compétition.

Publié: Samedi, 23 juillet 2016, 17.49HEC

Le capitaine présente ses équipiers

Lucas Tousart, milieu de terrain et capitaine des Bleuets, présente ses coéquipiers parmi lesquels "le Roc", "le serial-killer sympa" et "la dynamite".

Paul Bernardoni (gardien de but, Bordeaux)
Il fréquente la sélection depuis les U16, et il nous amène l’expérience acquise en L1 avec Troyes et Bordeaux. "Paulo", il est posé, réfléchi, mature, ça nous fait du bien de pouvoir nous reposer sur un gardien comme lui.

Quentin Braat (gardien de but, Nantes)
Il a un bel avenir devant lui. Il a un peu le même profil que "Paulo", très grand, et impressionnant sur sa ligne. Pour lui mettre un but, ce n'est pas facile...

Enock Kwateng (défenseur, Nantes)
Il est puissant, déborde pas mal dans son couloir droit. Et puis défensivement, c’est compliqué de le passer…

Olivier Boscagli (défenseur, Nice)
C’est mon compagnon de chambre depuis nos débuts en sélection, il y a deux ans. Il jouait latéral gauche jusqu’à présent mais il préfère évoluer dans l’axe. Il sait apporter offensivement mais il est aussi solide défensivement.

Jérôme Onguene (défenseur, Sochaux)
J’ai souvent joué contre lui en club, et c’est aussi un taulier derrière. Dans les duels, c’est difficile d’aller le chercher, il est très bon de la tête. Lui prendre le ballon, ce n’est pas facile non plus… Il s’est pénalisé en prenant ce carton jaune contre les Pays-Bas qui le suspend pour la demie, mais ça ne lui a pas mis la tête à l’envers. Il sera là pour la finale !

©Panoramic

Clément Michelin : un ami de longue date

Issa Diop (défenseur, Toulouse)
Le roc ! Impossible de le passer ! Je le connais depuis tout petit parce qu’on est tous les deux originaires de la région toulousaine. Cette année, il a vraiment franchi un cap avec le Téfécé en enchaînant les matches. Il a gagné en maturité avec le maintien arraché. C’est le taulier derrière.

Jérémy Gelin (défenseur, Rennes)
Il peut jouer en défense comme à mon poste, en sentinelle. Il est capable de casser les lignes avec son jeu de passes. C’est un joueur très intelligent aussi à la récupération.

Clément Michelin (défenseur, Toulouse)
Lui aussi est de la région toulousaine, donc je le connais bien. Il a une très bonne qualité de centre, est intéressant sur coups de pied arrêtés avec ses ballons flottants. Et puis c’est vrai qu’il a la particularité de délivrer de très longues touches !

Christ-Emmanuel Maouassa (defender, Nancy)
C’est le petit de la bande ! Il est né en 1998, mais il est déjà très costaud défensivement. Je l’ai découvert durant la préparation de cet Euro et il m’a impressionné. Il apporte des deux côtés du terrain sur son aile gauche, c’est la bonne pioche de ce tournoi.

©Sportsfile

Ludovic Blas, un phénomène

Ludovic Blas (milieu de terrain, Guingamp)
Un petit phénomène, avec son pied gauche il peut trouver des angles de passes très intéressants. C’est un faux pied qui joue couloir droit, donc il est très dangereux quand il rentre vers l’axe. Il déclenche souvent les actions offensives en un éclair.

Amine Harit (milieu de terrain, Nantes)
C’est mon compère du milieu et je pense qu’il fait partie des révélations de l’Euro. Il est capable, par ses passes, sa percussion, sa vitesse, d’éliminer facilement ses adversaires. Nos actions passent très souvent par lui, il apporte un vrai plus, et puis sur coups de pied arrêtés, il sait délivrer des "galettes"…

Denis Will Poha (milieu de terrain, Rennes)
Avec Amine, lui et moi, on a trouvé un trio complémentaire au milieu sur les trois premiers matches. Il est très intéressant à la récupération et sait se projeter rapidement vers l’avant. Il est très puissant.

Jeando Fuchs (milieu de terrain, Sochaux)
Je l’ai découvert il y a quelques mois, c’est un mec solide, toujours présent dans les duels et avec une bonne relance. À chaque fois qu’il est entré en jeu, il a fait le job.

©Sportsfile

Jean-Kévin Augustin : 'Serial killer' (pas au premier sens du terme

Jean-Kévin Augustin (attaquant, Paris)
C’est le buteur de l’Euro, le "serial killer" ! Il a énormément de qualités, à commencer par sa puissance et sa vitesse. Ses appels sont très bons et puis devant le but, à chaque fois qu’il tire c’est danger parce qu’il cadre presque tout le temps.

Florian Aye (attaquant, Auxerre)
Lui aussi a une très bonne qualité d’appels, dans le dos de la défense. Il est costaud, capable de garder le ballon, de remiser. Un attaquant complet et moderne.

Marcus Thuram (attaquant, Sochaux)
On avait été surclassés ensemble l’an passé pour l’Euro U19 donc on se connaît bien. Il est très intéressant grâce à son jeu de tête, on peut vraiment s’appuyer sur lui, sur ses déviations. Il pèse sur tout le front de l’attaque, et devant le but il est assez adroit. On a des attaquants aux profils très différents, une gamme très complète. C’est très intéressant pour nous au milieu !

Kylian Mbappé (attaquant, Monaco)
On peut l’appeler la dynamite ou la flèche ! C’est aussi une révélation dans ce tournoi. Il nous apporte sa fougue, son jeu tout en percussion. Il peut éliminer un adversaire avec une aisance impressionnante, sur une course de dix mètres il peut mettre trois mètres à son défenseur… Défendre sur lui, c’est très, très compliqué. C’est notre petite pépite.

©Sportsfile

Ludovic Batelli : toujours concentré

Ludovic Batelli (sélectionneur)
On travaille ensemble depuis deux ans sur un projet, un système de jeu précis. Il est très satisfait parce qu’on s’épanouit dans ce projet, ça se passe très bien avec lui. Dès le début il nous a pris en mains, et il nous répète qu’on mérite d’aller au bout de cet Euro. Il a créé un vrai esprit de groupe, et c’est ça aussi qui fait notre force.

Lucas Tousart (milieu de terrain, Lyon)
Ah, mais je n’aime pas trop parler de moi ! En tant que capitaine j’essaie de me servir de ce que j’ai pu vivre l’an passé (il avait été surclassé pour disputer l’Euro U19, avec une demi-finale à la clé, ndlr). J’essaie d’être le relais du coach et le garant d’une bonne ambiance. Sur le terrain, mon rôle, c’est la récupération du ballon, orienter, calmer le jeu, combler les brèches…

Interview de Cédric Chapuis (France Football)

Mis à jour le: 24/07/16 22.34HEC

En relation

Joueurs
Équipes
Match associé

http://fr.uefa.com/under19/news/newsid=2392857.html#le+capitaine+presente+equipiers