Le site officiel du football européen

L'Angleterre goûte enfin au succès M19

Après ses revers en finale en 2005 et 2009, la troisième fut la bonne pour l'Angleterre qui triomphait du Portugal en finale en Géorgie.
L'Angleterre goûte enfin au succès M19
Les joueurs et le staff de l'Angleterre savourent leur victoire sur le Portugal en finale ©Sportsfile

L'Angleterre goûte enfin au succès M19

Après ses revers en finale en 2005 et 2009, la troisième fut la bonne pour l'Angleterre qui triomphait du Portugal en finale en Géorgie.

Un nouveau nom était inscrit sur le trophée du Championnat d'Europe des moins de 19 ans de l'UEFA pour la première fois depuis 2013 après que l'Angleterre battait le Portugal dans la ville géorgienne de Gori pour remporter le titre.

La France, qui avait glané un troisième triomphe M19 avec une victoire record en finale sur l'Italie en 2015/16, faisait partie des principales victimes de la phase de qualification, s'inclinant face à la Bulgarie. L'Italie, la Serbie, la Turquie et la Grèce étaient également éliminées au tour Élite lors duquel, pour la seconde saison consécutive, les septuples champions espagnols étaient éliminés par l'Angleterre.

Ainsi, l'Allemagne était le seul ancien vainqueur qualifié pour la phase finale 2016/17, mais les champions 2008 et 2014 étaient malmenés dès l'entame dans le Groupe B, un triplé de Joël Piroe offrant un succès 4-1 aux Pays-Bas. De son côté, l'Angleterre avançait sereinement dans le même groupe, débutant par une victoire 2-0 sur la Bulgarie avant que le remplaçant Ben Brereton ne signe le but de la victoire en fin de match face aux Pays-Bas, le buteur et Ryan Sessegnon marquant chacun deux fois lors de la promenade 4-1 contre l'Allemagne à la troisième journée.

Ce résultat couplé au nul 1-1 des Pays-Bas face à la Bulgarie (qui marquait son premier but et son premier point en phase finale à la neuvième tentative) offrait pour la première fois la qualification aux Néerlandais pour les demi-finales derrière l'Angleterre.

Le Portugal prenait rapidement le contrôle du Groupe A, Rui Pedro marquant le but de la victoire sur penalty en seconde période face à la Géorgie, le pays hôte, et étant à l'origine de la victoire 2-1 sur les Tchèques lors de la deuxième journée, qui offrait aux Portugais une seconde demi-finale consécutive en tant que vainqueur de groupe à une journée de la fin.

Les Tchèques tenaient bon devant 24 000 spectateurs à Tbilissi à la troisième journée pour battre la Géorgie 2-0 et mettre fin à la campagne des hôtes, les débutants suédois terminant quatrièmes malgré un but de Viktor Gyökeres à chaque match.

Les deux demi-finales étaient très serrées. Battu dans le dernier carré en 2016, le Portugal portait le coup décisif face aux Pays-Bas grâce à la frappe à ras de terre de Gedson Fernandes au milieu de la première période alors que les Néerlandais étaient privés de leur fer de lance offensif Piroe, blessé dès la première minute face à l'Angleterre.

La seconde demi-finale se concluait de façon spectaculaire, le remplaçant anglais Marcus Edwards servant un autre joueur entré en cours de match, Lukas Nmecha, qui marquait le seul but face aux Tchèques sur une talonnade à quelques secondes de la fin du temps additionnel.

Ni le Portugal ni l'Angleterre ne voulaient devenir le premier pays à s'incliner lors d'une troisième finale, et c'est l'Angleterre qui ouvrait le score cinq minutes après le retour des vestiaires lorsque le coup franc de Mason Mount rebondissait sur le poteau avant d'être repris victorieusement de la tête par le défenseur central Easah Suliman. Même si le but contre son camp de Dujon Sterling ramenait rapidement le Portugal à égalité, l'équipe de Keith Downing scellait la victoire sur une contre-attaque éclair à la 68e minute, l'impressionnant Mount effaçait deux défenseurs et le gardien de but pour servir Nmecha et ramener enfin le trophée en Angleterre.

https://fr.uefa.com/under19/history/season=2017/index.html#2017+langleterre+enfin